Rendez-vous, information, renseignement : laissez-nous un message !

Vous pouvez aussi nous joindre par téléphone au 0 800 881 888 du lundi au vendredi de 8h30 à 19h (appel gratuit depuis un poste fixe).

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement par Primonial. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez de droits relatifs aux données vous concernant (droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité, d'opposition et droit de ne pas faire l'objet d'un traitement automatisé). Vous pouvez également retirer votre consentement à tout moment. Pour exercer ces droits et pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8 rue du Général Foy - 75008 Paris. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Vers une déflation pour la France et la zone Euro ?

Selon l’INSEE, sur les mois de septembre et d’octobre 2020, les prix à la consommation ont reculé respectivement de 0,5 % et de 0,1 %. Si cette situation perdure, la France pourraient enregistrer une déflation annuelle pour la première fois depuis 2016.

Cependant, si l’on compare à la même période en 2019, l’indice des prix à la consommation reste inchangé. Une absence d’inflation qui risque de durer dans le temps avec la poursuite de la pandémie et le reconfinement des Français. Cet arrêt de l’inflation n’est pas linéaire sur l’ensemble des produits. En octobre, les prix de l’alimentation (+ 0,6 %) et de l’énergie (+ 0,3 %) ont enregistré une hausse par rapport à septembre tandis qu’une diminution de 0,3 % est observée sur le prix des services. Si cette désinflation (baisse de l’inflation) perdure, les conséquences devraient se faire sentir sur les salaires des ménages. En effet, la hausse des salaires est indirectement liée à celle de l’inflation. À terme, cette tension sur les salaires pourrait entrainer une diminution de la consommation et de la production des entreprises conduisant ainsi à une hausse du chômage... Une situation d’autant plus dangereuse que la France n’est pas le seul pays de la zone euro concerné. Pour lutter contre ce cercle vicieux, la Banque Centrale Européenne cherche à tout prix à limiter les dégâts de la seconde vague du Covid-19. Elle devrait ainsi annoncer de nouvelles mesures lors de la prochaine réunion du Conseil des gouverneurs prévue en décembre.

Les articles publiés sur ce blog ont été rédigés par Primonial et ont un objectif exclusivement informatif. Ils n'ont pas vocation à être exhaustifs et gardent un caractère général. Par ailleurs, les appréciations formulées reflètent l’opinion de leurs auteurs à la date de publication et sont susceptibles d’évoluer ultérieurement.

Ni les articles, ni les informations contenues dans ces derniers ne peuvent être considérés comme un conseil en investissement, une proposition d'investissement, une offre ou une sollicitation d'achat, de souscription ou de vente d'un instrument financier ou de tout autre produit et support d'investissement.

Les informations d’ordre juridique et fiscal contenues dans ce document sont à jour au moment de sa parution et sont susceptibles d’être modifiées ultérieurement. Les simulations présentées ont été réalisées en fonction d’hypothèses financières et la réglementation en vigueur à ce jour, ces éléments sont susceptibles d’évoluer. Les informations contenues dans ce document ont été prises à des sources considérées comme fiables et à jour au moment de sa parution, cependant leur exactitude ne peut être garantie.

En savoir plus pour votre épargne

Votre avis nous intéresse

Un commentaire, une idée ou une question ? Partagez les avec nous !

Votre commentaire

Format .png, .jpg, .pdf

Si vous souhaitez être recontacté(e) suite à votre message, laissez nous votre adresse mail (optionnel).

* Champs obligatoire

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.