Appelez nos conseillers

Renseignement, information, prise de rendez-vous : nos conseillers sont à votre écoute.

0 800 881 888

Appel gratuit depuis un poste fixe, du lundi au vendredi de 9h à 21h, et le samedi de 9h à 17h.

Être rappelé

Nos conseillers sont à votre disposition. N'hésitez pas à expliciter votre demande pour que nous puissions vous apporter la meilleure réponse possible.

Vos projets de vie et d'investissement sont importants : nous vous apporterons les réponses et conseils les plus adaptés.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et d'opposition relatif aux données le concernant. Pour exercer ces droits ou contacter le responsable des données personnelles pour toute information complémentaire, vous pouvez nous écrire par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8, rue du Général Foy, 75008 Paris. Pour plus d'informations vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Rendez-vous, information, renseignement : laissez-nous un message !

Nos conseillers sont à votre disposition. N'hésitez pas à expliciter votre demande pour que nous puissions la traiter au mieux.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et d'opposition relatif aux données le concernant. Pour exercer ces droits ou contacter le responsable des données personnelles pour toute information complémentaire, vous pouvez nous écrire par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8, rue du Général Foy, 75008 Paris. Pour plus d'informations vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Personnes morales : quelle fiscalité pour les contrats de capitalisation ?

Dans le cadre de la gestion de votre trésorerie, les entreprises peuvent souscrire des contrats de capitalisation. Les personnes morales peuvent y souscrire, qu’elles soient soumises à l’impôt sur le revenu (IR) ou à l’Impôt sur les sociétés (IS), mais pour ces dernières des conditions sont à respecter. La fiscalité varie en fonction de l’option fiscale de l’entreprise. Avant de se lancer, il est donc important de faire le point.

Vous êtes dirigeant d’entreprise et vous réfléchissez à comment mieux valoriser votre trésorerie structurelle ?

Le contrat de capitalisation permet d'investir sur des supports financiers variés et plus ou moins risqués. Il ne présente pas de plafond de dépôt réglementaire ni de limite de détention dans le temps. Les sommes versées restent totalement disponibles en cas de besoin. Attention néanmoins, certains rachats avant une certaine durée peuvent entraîner des pénalités. Pensez-donc à bien vous renseigner.

Par exemple, le contrat de capitalisation Capieurope PEA-PME1 trouve une place naturelle dans une organisation patrimoniale de long terme car il représente un axe de diversification à part entière. Son option de gestion en cours de vie et ses deux options de sortie à terme permettent d’épargner en toute confiance.

Avant toute chose, il faut vérifier que vous puissiez bien souscrire un contrat de capitalisation. Les personnes morales autorisées à le faire sont :

  • les organismes de droit privé sans but lucratif (association, fondation, …),
  • les sociétés qui ont pour activité principale la gestion de leur propre patrimoine mobilier et immobilier.

Par principe, les personnes morales ayant une activité commerciale, industrielle, artisanale ou libérale importante sont limitées dans la souscription de ce type de contrat.

1 - Le contrat Capieurope PEA-PME est un contrat de capitalisation individuel de type multisupport géré par Suravenir et commercialisé par Primonial.

1 - Les personnes morales soumises à l’impôt sur les sociétés

  • Fiscalité en cours de contrat

C’est le régime fiscal des « primes de remboursement » qui s’applique. Les plus-values annuelles sont rattachées aux résultats imposables et soumis au taux de l’impôt sur les sociétés de droit commun. Elles sont déterminées forfaitairement selon un taux d’intérêt actuariel correspondant à 105 % du dernier taux moyen d’Etat connu lors de la souscription. Le taux est applicable pendant toute la durée du contrat même en cas de remontée des taux d’emprunt d’État.

  • Fiscalité en cas de rachat

La base taxable imposable est calculée à partir de la valeur de rachat, diminuée du cumul des intérêts actuariels forfaitaires portés précédemment dans les résultats annuels. Ce type d’investissement ayant vocation à rémunérer la trésorerie structurelle sur une durée d’investissement moyenne. Des pénalités peuvent être dues en cas de rachat. Les montants et les périodes varient en fonction des compagnies.

2 - Les personnes morales soumises à l’impôt sur le revenu

Le résultat est déterminé au niveau de la société et l’imposition se fait au niveau des associés selon la fiscalité des contrats de capitalisation souscrit par une personne physique.

  • Fiscalité en cours de contrat

En l’absence de rachat sur le contrat, aucune fiscalité ne sera pratiquée à l’exception des prélèvements sociaux sur l’actif en euros. La société est en charge de recueillir la fiscalité, de régler les prélèvements sociaux, de s’acquitter de ses obligations déclaratives et d’établir en début d’année une déclaration récapitulative annuelle. Les associés devront ensuite reporter ces éléments dans leur déclaration de revenus.

  • Fiscalité en cas de rachat

Chacun des associés est imposé selon l’option qu’il aura choisi sur la part des produits qui lui revient en proportion de ses droits sur le capital social de la société.

3 - Les organismes de droit privé à but non lucratif

  • Fiscalité en cours de contrat

À chaque fin d’exercice, le résultat imposable est déterminé par rapport à 105 % du TME et le taux d’imposition s’élève à 10 %.

  • Fiscalité en cas de rachat

Les intérêts ou produits attachés aux contrats de capitalisation versés lors du dénouement du contrat diminués des intérêts actuariels déjà taxés sont normalement soumis à l’impôt sur les sociétés au taux réduit de 24 % sur le montant brut.

En savoir plus

Votre avis nous intéresse

Un commentaire, une idée ou une question ? Partagez les avec nous !

Votre commentaire

Format .png, .jpg, .pdf

Si vous souhaitez être recontacté(e) suite à votre message, laissez nous votre adresse mail (optionnel).

* Champs obligatoire

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.