Appelez nos conseillers

Renseignement, information, prise de rendez-vous : nos conseillers sont à votre écoute.

0 800 881 888

Appel gratuit depuis un poste fixe, du lundi au vendredi de 9 h à 12 h 30, de 14 h à 18 h.

Être rappelé

Nos conseillers sont à votre disposition. N'hésitez pas à expliciter votre demande pour que nous puissions vous apporter la meilleure réponse possible.

Vos projets de vie et d'investissement sont importants : nous vous apporterons les réponses et conseils les plus adaptés.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Rendez-vous, information, renseignement : laissez-nous un message !

Nos conseillers sont à votre disposition. N'hésitez pas à expliciter votre demande pour que nous puissions la traiter au mieux.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles

*Champs obligatoires

Par Primonial

Pourquoi ouvrir un contrat d'assurance vie ?

Socle d’une bonne stratégie patrimoniale, l’assurance vie permet de répondre à de nombreux objectifs des épargnants. Idéale pour se constituer un capital à son rythme et le faire fructifier, elle peut aussi être envisagée comme un produit d’épargne retraite ou comme un outil de transmission de son patrimoine.

Produit d'épargne préféré des français

Produit d’épargne préféré des Français1, l’assurance vie est un placement souple qui peut être alimenté par des versements libres. 

L’épargne placée et les intérêts qu’elle génère ne sont pas bloqués, ils peuvent être récupérés à tout moment. L’assurance vie peut donc être envisagée pour se constituer une épargne de précaution, disponible en cas de coup dur.

En alimentant le fonds en euros de son contrat, l’épargnant bénéficie d’une garantie en capital permanente.

1D’après la Fédération Française de l’Assurance (FFA), l’assurance vie représentait, en 2017, 38 % du montant de l’épargne des Français.

Diversifier ses investissements

Sur un contrat d’assurance vie multisupports, l’épargnant dispose non seulement d’un fonds en euros sécurisé, mais aussi d’une gamme de supports d’investissement en unités de compte qui lui permettent d’investir sur les marchés financiers

Adossés à diverses classes d’actifs (actions, obligations, immobilier…), les supports en unités de compte offrent des perspectives de gains supérieurs dans la durée, tout en comportant un risque de perte en capital. 

La diversité des niveaux de risque disponibles dans les catalogues d’unité de compte permet à l’épargnant de diversifier ses investissements, en fonction de ses objectifs, de sa tolérance au risque et de son horizon de placement.


À savoir : la plupart des assureurs proposent des options de gestion « profilée » dans leurs contrats d’assurance vie, permettant une gestion du risque prédéterminée selon le tempérament de l’épargnant (gestion prudente, équilibrée, dynamique, etc.).

Préparer sa retraite

L’assurance vie peut aussi être envisagée dans l’optique de la retraite. Le moment venu, deux options s’offrent à vous :

Une sortie en capital 

La plupart des contrats d’assurance vie n’ont pas de durée limitée. Le terme du contrat dépend alors du seul souscripteur, qui peut le dénouer à tout moment et ainsi récupérer son argent. On parle alors de rachat. Dans la majorité des contrats actuels, ce déblocage de l’épargne en compte peut être effectué en une seule fois ou en plusieurs. Autre solution, les retraits programmés : chaque mois, la somme prévue arrive sur le compte bancaire de l’assuré.

• Une sortie en rente 

Vous pouvez également convertir votre capital en rente. C’est la solution choisie par les assurés qui souhaitent récupérer leur argent sous forme de versements jusqu’à la fin de leur vie - on parle alors de rente viagère - ou pour une durée fixée à l’avance – on parle alors de rente temporaire. 

En pratique, le montant de la rente est calculé grâce à des tables de mortalité, donc en fonction de l’espérance de vie de l’intéressé et, bien sûr, du montant du capital en compte. Au niveau fiscal, ce ne sont pas les intérêts générés par le capital investi qui sont imposables, mais la rente elle-même, sur une fraction de son montant, variable selon l’âge atteint par l’assuré lors du versement de cette rente.

Optimiser sa succession

L’assurance vie est aussi un instrument privilégié pour anticiper sa succession. L’assuré peut désigner la personne de son choix comme bénéficiaire de son contrat. À son décès, le capital de son contrat d’assurance vie reviendra au bénéficiaire sans pour autant entrer dans le montant global de la succession. Il échappera ainsi aux droits qui en découlent. 

Le bénéficiaire n’aura rien à payer jusqu’à 152 500 € de capital-décès reçu. Au-delà, il sera soumis à une imposition forfaitaire de 20 % pour la fraction nette inférieure ou égale à 700 000 € et de 31,25 % pour les versements effectués avant 70 ans.


À savoir : si vous alimentez votre contrat après 70 ans, la part de vos versements qui dépasse 30 500 euros sera soumise aux droits de succession.

(1) D’après la Fédération Française de l’Assurance (FFA), l’assurance vie représentait, en 2017, 38 % du montant de l’épargne des Français.

Les articles publiés sur ce blog ont été rédigés par Primonial et ont un objectif exclusivement informatif. Ils n'ont pas vocation à être exhaustifs et gardent un caractère général. Par ailleurs, les appréciations formulées reflètent l’opinion de leurs auteurs à la date de publication et sont susceptibles d’évoluer ultérieurement.

Ni les articles, ni les informations contenues dans ces derniers ne peuvent être considérés comme un conseil en investissement, une proposition d'investissement, une offre ou une sollicitation d'achat, de souscription ou de vente d'un instrument financier ou de tout autre produit et support d'investissement.

Les informations d’ordre juridique et fiscal contenues dans ce document sont à jour au moment de sa parution et sont susceptibles d’être modifiées ultérieurement. Les simulations présentées ont été réalisées en fonction d’hypothèses financières et la réglementation en vigueur à ce jour, ces éléments sont susceptibles d’évoluer. Les informations contenues dans ce document ont été prises à des sources considérées comme fiables et à jour au moment de sa parution, cependant leur exactitude ne peut être garantie.

Primonial vous aide