Appelez nos conseillers

Renseignement, information, prise de rendez-vous : nos conseillers sont à votre écoute.

0 800 881 888

Appel gratuit depuis un poste fixe, du lundi au vendredi de 9h à 21h, et le samedi de 9h à 17h.

Être rappelé

Nos conseillers sont à votre disposition. N'hésitez pas à expliciter votre demande pour que nous puissions vous apporter la meilleure réponse possible.

Vos projets de vie et d'investissement sont importants : nous vous apporterons les réponses et conseils les plus adaptés.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et d'opposition relatif aux données le concernant. Pour exercer ces droits ou contacter le responsable des données personnelles pour toute information complémentaire, vous pouvez nous écrire par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8, rue du Général Foy, 75008 Paris. Pour plus d'informations vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Rendez-vous, information, renseignement : laissez-nous un message !

Nos conseillers sont à votre disposition. N'hésitez pas à expliciter votre demande pour que nous puissions la traiter au mieux.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et d'opposition relatif aux données le concernant. Pour exercer ces droits ou contacter le responsable des données personnelles pour toute information complémentaire, vous pouvez nous écrire par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8, rue du Général Foy, 75008 Paris. Pour plus d'informations vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Par Nadine Trémollières - Publié le 11.02.2020

Points marchés : les valeurs cycliques de nouveau boudées

Le début de l’année a été conforme à la tendance 2019, avec des indices actions mondiaux continuant leur progression à peine ralentis par les tensions géopolitiques entre l’Iran et les États-Unis apparues début janvier. Cependant l’annonce de la propagation du coronavirus en Chine à partir de mi-janvier a entrainé un déraillement des marchés, soudain inquiets des répercussions que la mise en quarantaine de plusieurs villes chinoises pouvait avoir sur la croissance de ce pays, et in fine sur celle du monde.

La Chine avait déjà connu un épisode similaire en 2003 (le SRAS faisant plus de 700 morts) mais les répercussions sur la croissance mondiale avaient été moindres car la contribution de la Chine à la croissance mondiale était 4 fois inférieure à ce qu’elle représente désormais (4 % du PIB mondial en 2003, contre 16 % aujourd’hui). Bien que la communication des autorités chinoises soit plus transparente cette fois-ci, l’apparition du virus, outre l’aspect humain dramatique, a entrainé l’arrêt de plusieurs chaînes de production, notamment dans le secteur automobile, Wuhan étant l’épicentre du secteur automobile chinois mais aussi européen. De facto, les indices actions chinois ont reculé de plus de 4,8 % (en USD) en janvier, mais la fermeture des Bourses à l’occasion du nouvel an chinois dès le 24 janvier a vraisemblablement limité l’ampleur de la baisse. Sur la fin janvier, les indices européens sont progressivement retournés à la baisse, clôturant le mois en recul de plus de 1,20 %. Seul le marché américain finit à l’équilibre, avec une progression toujours impressionnante des valeurs technologiques, le Nasdaq gagnant plus 2 % (en USD).

Montée de l’aversion au risque

Cependant tous les secteurs n’ont pas réagi de la même façon, avec de nouveau une recherche des sociétés plutôt défensives et présentant une croissance visible forte alors que les secteurs plus cycliques ont subi un retournement important dans le sillage des secteurs de l’automobile et des matériaux par exemple. Après une année 2019 marquée à la fois par une baisse des indicateurs macroéconomiques sur le secteur manufacturier et des révisions à la baisse des bénéfices des sociétés, les valeurs cycliques sont de nouveau dans l‘œil du cyclone et pourraient être encore les mal aimées des marchés en 2020. Pourtant, leurs multiples de valorisation les rendent attractives dans un monde où tous les actifs semblent surévalués. Nul doute donc qu’ils reprendront, à un moment, leur place dans les allocations des clients dès que les chiffres macroéconomiques indiqueront une stabilisation de l’économie.

La partie obligataire a aussi joué son rôle dans la montée de l’aversion au risque puisque le 10 ans américain s’affiche en forte baisse, revenant sur le niveau de 1,55 % alors qu’il avait fini l’année autour de 1,90 %. Il devient ainsi l’actif le plus prisé par les investisseurs mondiaux pour se prémunir de la volatilité des marchés actions et ce malgré le risque de change, alors que les taux européens souffrent de leurs niveaux négatifs. Du point de vue des banquiers centraux, les différentes réunions qui se sont tenues en janvier ont débouché sur des statu quo concernant les taux directeurs. La BCE a pointé la persistance de risques de baisse de la croissance de la zone.

Que faire dans la situation actuelle ?

La crise sanitaire qui affecte la Chine, voire l’Asie, n’est par essence ni prévisible, ni modélisable dans les différents scénarii qui sont travaillés par les économistes et stratégistes de marché. Étant donné la coopération internationale qui s’est mise en place et la relative transparence affichée par les autorités chinoises, l’impact de cette crise devrait être contenu et résolu à court/moyen terme. En revanche, elle a pour conséquence de différer la timide reprise qui semblait s’opérer sur le secteur manufacturier et vient donc affaiblir un peu plus la croissance des prochains mois, notamment en Allemagne et en zone Euro. Cependant, nos allocations dans les marchés actions sont suffisamment bien diversifiées et robustes en termes de performance pour supporter un regain de volatilité. Les fonds ayant un biais cyclique ont reculé sur le mois (Echiquier Agressor et Echiquier Value Euro reculent respectivement 4,33 % et de 5,86 %), alors qu’à l’opposé les fonds ayant un biais croissance (Echiquier Agenor SRI Mid Cap Europe ou Echiquier Major SRI Growth Europe) affichent des performances en hausse de près de 1 % alors que leurs indices de référence sont en négatif.

Les fonds internationaux (Comgest Monde et Echiquier World Equity Growth) sont en nette hausse, portés par les actions américaines qui finissent le mois dans le vert, avec une mention spéciale pour les valeurs technologiques qui continuent à caracoler en tête. Ainsi le fonds Echiquier Artificial Intelligence progresse de plus de 12 % en janvier, boosté par un stock picking efficient : Alteryx qui gagne plus de 40 % sur le mois ou encore Ping Ang Good Doctor qui progresse de plus de 20 % sur la même période. Cette société propose un accès à distance à un docteur (via smartphone) pour une consultation médicale. L'originalité de la plateforme est que pour une bonne partie de la prise en charge, c'est une intelligence artificielle qui fait office de médecin. Ensuite, un médecin peut prendre le relais et confirmer ou infirmer le diagnostic.

Achevé de rédiger le 11 février 2020.

En savoir plus

Votre avis nous intéresse

Un commentaire, une idée ou une question ? Partagez les avec nous !

Votre commentaire

Format .png, .jpg, .pdf

Si vous souhaitez être recontacté(e) suite à votre message, laissez nous votre adresse mail (optionnel).

* Champs obligatoire

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.