Appelez nos conseillers

Renseignement, information, prise de rendez-vous : nos conseillers sont à votre écoute.

0 800 881 888

Appel gratuit depuis un poste fixe, du lundi au vendredi de 9h à 21h, et le samedi de 9h à 17h.

Être rappelé

Nos conseillers sont à votre disposition. N'hésitez pas à expliciter votre demande pour que nous puissions vous apporter la meilleure réponse possible.

Vos projets de vie et d'investissement sont importants : nous vous apporterons les réponses et conseils les plus adaptés.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement par Primonial. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez de droits relatifs aux données vous concernant (droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité, d'opposition et droit de ne pas faire l'objet d'un traitement automatisé). Vous pouvez également retirer votre consentement à tout moment. Pour exercer ces droits et pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8 rue du Général Foy - 75008 Paris. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Rendez-vous, information, renseignement : laissez-nous un message !

Nos conseillers sont à votre disposition. N'hésitez pas à expliciter votre demande pour que nous puissions la traiter au mieux.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement par Primonial. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez de droits relatifs aux données vous concernant (droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité, d'opposition et droit de ne pas faire l'objet d'un traitement automatisé). Vous pouvez également retirer votre consentement à tout moment. Pour exercer ces droits et pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8 rue du Général Foy - 75008 Paris. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Point marchés octobre 2020

Les marchés financiers ont connu une nouvelle rechute en octobre, alimentés par un cocktail de mauvaises nouvelles : accélération de la pandémie en Europe entraînant de nouveaux confinements dans plusieurs pays, attente des résultats des élections américaines et absence d’accord sur un plan de relance aux États-Unis. Le marché des actions mondiales a ainsi abandonné 3 % sur le mois (MSCI World en USD), tandis que les actions américaines reculaient de 2,7 % (S&P 500 en USD). En Europe, la baisse a été plus importante, avec un recul de plus de 5 % sur le mois, du fait de l’intensification de la pandémie de Covid-19.

La Chine, seul pays à avoir une croissance positive en 2020

Cependant la zone asiatique (et tout particulièrement la Chine) a bien résisté et a poursuivi sa progression. L’indice des actions émergentes (MSCI EM en USD) a ainsi clôturé le mois en hausse de 2,1 %, entraîné par le marché des actions chinoises qui gagne 5,3 % (MSCI China en USD) sur octobre et affiche une insolente performance de 22,7 % depuis le début de l’année. Au niveau industriel, la Chine profite ainsi du reconfinement de ses concurrents européens (en premier lieu l’Allemagne) pour accroître ses parts de marché sur les exportations mondiales. Sur le plan de la consommation intérieure, même si les ventes au détail restent inférieures à la période pré-Covid, les chiffres ont tendance à accélérer depuis quelques semaines. Ainsi, l’indice des directeurs d’achat a atteint son plus haut niveau de l’année à 56,8 (PMI Services Markit/Caixin).

Par ailleurs, le 19e Comité Central du Parti Communiste qui s’est terminé fin octobre, a défini les grandes lignes du prochain plan quinquennal (2021-2025) sans pour autant fixer un objectif de croissance, attestant ainsi la fin de la recherche de croissance à tout prix. En revanche, l’accent est mis sur la recherche de l’indépendance technologique et de l’autosuffisance énergétique. La Chine a également officialisé son objectif de neutraliser ses émissions de carbone d'ici 2060 alors que le pays est le premier émetteur mondial aujourd’hui

D’un point de vue géopolitique, les relations de confiance, que semblent avoir tissé Xi Jinping et le nouveau président américain Joe Biden dans le passé, permettront peut-être d’atténuer les tensions entre les États-Unis et la Chine, même si une profonde rivalité stratégique continuera à perdurer entre les deux plus importantes économies du monde.

Une nouvelle administration américaine au pouvoir

Du côté américain, l’élection de Joe Biden pourrait apporter un soutien indirect à la croissance mondiale puisque la guerre commerciale aurait eu un impact négatif de 0,8 pointselon le FMI, dont 0,4 point sur la croissance européenne. De plus, la volonté de la nouvelle administration semble s’engager dans un grand plan climat appelé « Clean Energy Plan » qui est une version plus ambitieuse du Green Deal européen. Pas moins de 2 000 milliards de dollars devraient être investis durant les 4 ans du mandat présidentiel (représentant le double du plan européen fixé sur 10 ans) et avec pour objectif d’atteindre la neutralité carbone en 2050. Ce plan climat prévoit aussi un programme de construction de logements à basse consommation d'énergie, des incitations à l'achat de véhicules électriques fabriqués aux États-Unis ou le passage de la flotte gouvernementale à des véhicules électriques.

Cependant, ce plan en faveur des énergies renouvelables ne se substituera pas au stimulus budgétaire dont a besoin à court terme l’économie américaine. Une victoire nette des démocrates à la présidence et au sénat prévoyait un package fiscal de 2 300 milliards de dollars pour la période 2021-2024, soit près de 10 % du PIB potentiel. Même si ce montant est désormais remis en cause, un accord rapide pourrait être obtenu par les démocrates car les élections sénatoriales du mois de janvier forcent les républicains à trouver un terrain d’entente sur un plan de relance.

Que faire dans cet environnement actuel ?

Sans avoir choisi clairement leur candidat, les marchés financiers espèrent plus de prévisibilité dans les décisions politiques et moins de volatilité liée au caractère fantasque du désormais ex-Président des États-Unis. Cependant, le résultat plus mitigé du candidat Biden devrait limiter ses marges de manœuvre pour faire appliquer les changements fiscaux figurant à son programme. Ainsi, les valeurs technologiques seront moins sous la pression d’une hausse importante de la fiscalité, qui était une des craintes principales du secteur et de façon générale des investisseurs américains.

Nos portefeuilles ont toujours un positionnement très diversifié, tant sur le plan géographique que sectoriel, et les résultats des différents fonds démontrent ce mois-ci encore la nécessité de garder une diversification importante. Nos différents profils ont peu baissé en octobre, avec des reculs plus marqués sur les fonds d’actions européennes et compensés en partie par une très bonne tenue des fonds thématiques technologiques qui continuent leur progression. Les fonds émergents ont également apporté une contribution positive bienvenue en octobre et demain les valeurs cycliques pourraient rebondir fortement au détriment des valeurs défensives qui ont bien performé cette année. En effet, l’espoir de la découverte d’un vaccin, couplé à la baisse des incertitudes politiques et à des plans budgétaires ambitieux, pourraient signer le retour de belles valeurs industrielles, voire bancaires, qui ont particulièrement été pénalisées cette année.

Achevé de rédiger le 09/11/2020.

En savoir plus pour votre épargne

Votre avis nous intéresse

Un commentaire, une idée ou une question ? Partagez les avec nous !

Votre commentaire

Format .png, .jpg, .pdf

Si vous souhaitez être recontacté(e) suite à votre message, laissez nous votre adresse mail (optionnel).

* Champs obligatoire

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.