Contactez-nous !

Egalement par téléphone au 0 800 881 888 du lundi au vendredi de 8h30 à 19h (appel gratuit depuis un poste fixe).

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement par Primonial. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez de droits relatifs aux données vous concernant (droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité, d'opposition et droit de ne pas faire l'objet d'un traitement automatisé). Vous pouvez également retirer votre consentement à tout moment. Pour exercer ces droits et pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8 rue du Général Foy - 75008 Paris. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Par Vincent Paes - Publié le 28.10.2022

PER : une solution d’épargne flexible

En matière de gestion, le PER offre une grande flexibilité. Vous pourrez ainsi choisir entre des fonds en euros pour lesquels le capital investi est sécurisé et des unités de compte pour lesquelles le capital investi n’est pas garanti mais qui offrent des rendements potentiels plus importants. En fonction de votre profil d’investisseur et de vos objectifs patrimoniaux, vous pourrez réaliser une allocation personnalisée.

PER : une solution d’épargne flexible

Pour profiter au maximum de votre PER, il convient d’adapter en conséquence les placements que vous y réaliserez. Attention, la manière dont vous allez gérer votre épargne est en effet très importante et elle évoluera notamment en fonction de votre âge. En fonction des contrats, le PER offre jusqu’à trois types de gestion : la gestion à horizon, la gestion libre et la gestion pilotée. Passage en revue.


1- Le PER et la gestion à horizon


La gestion à horizon adapte l’allocation en fonction de l’âge du client et du nombre d’années restants avant sa date de départ à la retraite. Plus l’investisseur se rapproche de la date prévue de son départ à la retraite, plus l’allocation va se sécuriser. Les grilles d’investissement sont définies par l’assureur du contrat.

Elles se déclinent en plusieurs profils : prudent (ou modéré), équilibré et dynamique. La différence entre ces trois orientations de gestion réside dans le choix et/ou la proportion des supports financiers, plus ou moins dynamiques et risqués.



2- Le PER et la gestion libre


La gestion libre donne l’accès à un panel de fonds particulièrement large, allant des fonds en euros, souvent de nouvelles générations, aux unités de compte1 classiques, construites à partir d’actions et d’obligations, mais aussi des supports immobiliers, de produits structurés voire de private equity. Vous êtes en autonomie pour construire votre allocation d’actifs. Vous pouvez choisir parmi les supports éligibles au contrat. Attention, tous ne présentent pas la même stratégie ni la même zone géographique d’investissement ni le même niveau de risque. Il convient donc d’adapter votre sélection à votre profil investisseur et à vos objectifs.

Sans oublier que la diversification des supports permet de diluer le risque de votre investissement. En cours de vie du contrat, vous pourrez être amené à faire évoluer votre allocation d’actifs en procédant à des arbitrages. Attention néanmoins, les arbitrages peuvent engendrer des frais. Vous pouvez vous référer à la notice du contrat pour les connaître. Les arbitrages vous permettront notamment d’adapter la répartition de votre épargne au contexte économique et financier mais aussi à votre horizon de placement.



3- Le PER et la gestion pilotée


La gestion pilotée (ou gestion sous mandat) permet de déléguer la sélection des supports à des professionnels de l’investissement. Ces derniers construisent une allocation d’actifs et la font évoluer dans le temps selon leurs anticipations et l’évolution des marchés boursiers. Disponible au sein de certains contrats, la gestion pilotée se décline en général en plusieurs profils ou stratégies de gestion.



Per : bien choisir son mode de gestion et son allocation


Avant de faire votre choix, vous devez être conscient que le mode de gestion déterminera votre niveau d’implication dans le choix des supports d’investissement. En optant pour la gestion libre, vous devrez consacrer beaucoup de temps afin de suivre et modifier vos placements en fonction des évolutions des marchés. En revanche, sur les deux autres types de gestion, vous déléguez la gestion. En contrepartie, vous serez amené à payer des frais de gestion.

Sachez qu’il vous est possible, en fonction de votre contrat, de choisir de placer une partie en gestion à horizon et une autre partie en gestion libre. Enfin, il est important de souligner qu’une allocation n’est jamais figée. Vous pouvez la faire évoluer au fil du temps. Ainsi, plus vous vous approchez de la date de sortie, plus vous pouvez opter pour des placements sécurisés.

Pour déterminer la meilleure allocation possible en fonction de votre profil d’investisseur et de vos objectifs patrimoniaux, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un conseiller en gestion de patrimoine.

Cet article fait partie du dossier « Bien préparer sa retraite avec le PER ».


À propos de l'auteur : Vincent PAES

Chargé de contenu éditorial

Vincent Paes

Vincent Paes est diplômé du Master de Communication et d’informations économiques et financiers (CIEF) de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, en partenariat avec le CFPJ. Il débute sa carrière en 2008 comme journaliste économique au sein du magazine L’Expansion. Après avoir travaillé pour de nombreux titres de la presse nationale (Capital, Alternatives économiques, Les Échos), il devient, en 2012, responsable des rubriques « Stratégies » et « Finance » du Magazine Décideurs.

Il rejoint l’univers du marketing en 2018 en tant que chargé de contenu éditorial chez Primonial. Son arrivée coïncide avec la volonté du Groupe de développer du contenu pédagogique à destination de ses clients et de ses partenaires. Il participe ainsi à la rédaction d’articles pour le blog patrimonial de Primonial et développe de nouveaux supports de communication comme des livres blancs ou des podcasts.

Pour en savoir plus