Appelez nos conseillers

Renseignement, information, prise de rendez-vous : nos conseillers sont à votre écoute.

0 800 881 888

Appel gratuit depuis un poste fixe, du lundi au vendredi de 9h à 21h, et le samedi de 9h à 17h.

Être rappelé

Nos conseillers sont à votre disposition. N'hésitez pas à expliciter votre demande pour que nous puissions vous apporter la meilleure réponse possible.

Vos projets de vie et d'investissement sont importants : nous vous apporterons les réponses et conseils les plus adaptés.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et d'opposition relatif aux données le concernant. Pour exercer ces droits ou contacter le responsable des données personnelles pour toute information complémentaire, vous pouvez nous écrire par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8, rue du Général Foy, 75008 Paris. Pour plus d'informations vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Rendez-vous, information, renseignement : laissez-nous un message !

Nos conseillers sont à votre disposition. N'hésitez pas à expliciter votre demande pour que nous puissions la traiter au mieux.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et d'opposition relatif aux données le concernant. Pour exercer ces droits ou contacter le responsable des données personnelles pour toute information complémentaire, vous pouvez nous écrire par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8, rue du Général Foy, 75008 Paris. Pour plus d'informations vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Par Primonial - Publié le 15.04.2020

PEA ou compte-titres ?

Pour loger vos actions, vous avez le choix entre l’ouverture d’un compte-titres ou d’un Plan d’Epargne en Actions (PEA classique ou PEA PME-ETI). Le premier est plus souple tandis que le second est plus avantageux fiscalement. Ces deux supports sont surtout complémentaires pour optimiser la gestion de votre portefeuille de titres.

Les titres éligibles

Le compte-titres permet d’acheter tous types de valeurs mobilières : actions, obligations, parts de Sicav ou de FCP, warrants, trackers, OPCVM... Peu importe qu’il s’agisse de valeurs mobilières françaises, européennes ou étrangères. A contrario, le PEA (ou PEA PME-ETI) ne peut loger que des actions ou parts de sociétés européennes (UE, Islande, Norvège et Liechtenstein) et des parts de Sicav ou de FCP composées à 75 % au moins d’actions européennes.

Les plafonds d’investissement

Il n’existe aucune limite d’investissement sur un compte-titres.

Le PEA classique, quant à lui, impose un plafond de versement de 150 000 €1 (300 000 € pour un couple). Il est réservé principalement aux personnes majeures fiscalement domiciliées en France et chaque contribuable ne peut en détenir qu’un seul. Le PEA PME-ETI présente les mêmes contraintes, mais offre un plafond de versement plus élevé qui est de 225 000 € (450 000 € pour un couple marié ou pacsé). Il permet de soutenir des entreprises de tailles moins importantes en offrant un cadre fiscal favorable. Cependant, si vous détenez à la fois un PEA classique et un PEA PME-ETI, vous devrez respecter un plafond global de versement fixé à 225 000 €2.


Bon à savoir : les jeunes âgés de 18 à 25 ans et rattachés fiscalement peuvent désormais ouvrir un PEA «jeune » dans la limite de 20 000 €3.

1Art. L221-30 al 4 du CMF


2 Art. L221-32-1 al 4 du CMF


3 Art. L.221-30 al du CMF

La fiscalité des gains

Les dividendes et les plus-values mobilières réalisées dans le cadre d’un compte-titres sont soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU) au taux de 12,8% (sauf option globale et irrévocable pour le barème progressif de l’impôt sur le revenu après application des éventuels abattements) et aux prélèvements sociaux au taux en vigueur de 17,2%.

Les gains générés dans le cadre d’un PEA, en revanche, échappent à l’impôt sur le revenu en l’absence de retrait avant 5 ans, mais restent soumis aux prélèvements sociaux. En cas de retrait avant 5 ans, cela entraîne deux conséquences : tout d’abord, la clôture automatique du PEA (sauf cas exceptionnels : décès, invalidité de 2ème ou 3ème degré du titulaire, etc.) et ensuite la taxation des gains. Pour les gains générés à compter du 1er janvier 2019 la fiscalité applicable est la suivante : PFU au taux de 12,8% (sauf option pour le barème progressif de l’IR) et les prélèvements sociaux à 17,2%.


Bon à savoir : les retraits effectués après 5 ans, n’entraînent plus la clôture du PEA et il est dorénavant possible d’effectuer des versements complémentaires dans la limite des plafonds légaux.

Des supports complémentaires

Moins souples que le compte-titres, le PEA permet d’investir dans des sociétés européennes qui génèrent un fort rendement, tout en bénéficiant d’une fiscalité allégée. Le compte-titres bénéficiant d’une éligibilité de titres d’investissement plus large que le PEA, permet de jouer sur la diversification des valeurs susceptibles de dégager une forte plus-value à la revente. Ces deux supports sont donc complémentaires pour investir en bourse.

Contactez-nous

Votre avis nous intéresse

Un commentaire, une idée ou une question ? Partagez les avec nous !

Votre commentaire

Format .png, .jpg, .pdf

Si vous souhaitez être recontacté(e) suite à votre message, laissez nous votre adresse mail (optionnel).

* Champs obligatoire

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.