Appelez nos conseillers

Renseignement, information, prise de rendez-vous : nos conseillers sont à votre écoute.

0 800 881 888

Appel gratuit depuis un poste fixe, du lundi au vendredi de 9h à 21h, et le samedi de 9h à 17h.

Être rappelé

Nos conseillers sont à votre disposition. N'hésitez pas à expliciter votre demande pour que nous puissions vous apporter la meilleure réponse possible.

Vos projets de vie et d'investissement sont importants : nous vous apporterons les réponses et conseils les plus adaptés.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement par Primonial. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez de droits relatifs aux données vous concernant (droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité, d'opposition et droit de ne pas faire l'objet d'un traitement automatisé). Vous pouvez également retirer votre consentement à tout moment. Pour exercer ces droits et pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8 rue du Général Foy - 75008 Paris. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Rendez-vous, information, renseignement : laissez-nous un message !

Nos conseillers sont à votre disposition. N'hésitez pas à expliciter votre demande pour que nous puissions la traiter au mieux.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement par Primonial. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez de droits relatifs aux données vous concernant (droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité, d'opposition et droit de ne pas faire l'objet d'un traitement automatisé). Vous pouvez également retirer votre consentement à tout moment. Pour exercer ces droits et pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8 rue du Général Foy - 75008 Paris. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Publié le 04.05.2021

Les nouveautés de la déclaration d’impôt 2021

C’est la dernière ligne droite pour remplir votre déclaration de revenus. Pour les formulaires papier, l’échéance est fixée au jeudi 20 mai. Quant aux déclarations en ligne, elles s’échelonnent du mercredi 26 mai au mardi 8 juin en fonction de votre département de résidence. Pour être sûr de bien remplir votre déclaration et de ne rien oublier, voici les 9 nouveautés à ne pas rater.

1- Mesure Covid-19 : les frais de télétravail

Le régime des frais réels permet aux salariés de déduire de leur revenu imposable leurs frais professionnels pour leur montant justifié lorsqu'ils estiment que la déduction forfaitaire de 10 % est insuffisante pour couvrir l'ensemble de leurs dépenses professionnelles. Lorsqu'elle est exercée, l'option pour le régime des frais réels est exclusive de la déduction forfaitaire de 10 %.


Les allocations versées par l’employeur couvrant les frais de télétravail à domicile (quelle que soit leur forme : indemnités, remboursements forfaitaires, remboursements de frais réels) sont exonérées d’impôt sur le revenu.


• Si ces allocations sont forfaitaires, elles sont exonérées dans la limite de 2,5 € par jour de télétravail à domicile (soit 50 € pour 1 mois comprenant 20 jours de télétravail), dans la limite annuelle de 550 €.

• Les salariés n’ont aucune démarche à effectuer pour bénéficier de l’exonération, si ce n’est un contrôle de la déclaration préremplie, l’employeur devant identifier ces allocations exonérées dans les informations transmises à l’administration fiscale.


Les salariés optant pour la déduction des frais professionnels pour leur montant réel et justifié pourront déduire les frais afférents au télétravail :


• soit forfaitairement à raison de 2,5 € par jour télétravaillé (ou 550 € par an),

• soit pour leur montant réel et justifié, si cela est plus favorable.


À noter : l’option pour la déduction de ces frais suppose de renoncer à la déduction forfaitaire pour frais de 10 % qui peut être plus avantageuse.


2- Dons : changement de formulaire et augmentation du plafond

Il est toujours possible de déclarer les dons sur la déclaration fiscale 2021. Cependant, on note deux aspects nouveaux. D’une part, la réduction d’impôt est parfois de 75%, parfois de 66%. Le taux de 75 % était auparavant plafonné à 546 € déclarés et il passe exceptionnellement à 1 000 € en 2021. Par ailleurs, les cases pour la déclaration ne figurent plus sur le formulaire 2042RICI mais sont basculées sur le Cerfa 2042.

3- Revenus fonciers : réintégration des travaux

Si vous louez un bien nu, que vous ayez une SCI ou des SCPI, il faudra faire attention à votre déclaration. Une nouvelle case fait son apparition. Elle permet la réintégration de 50 % du montant des travaux déductibles compris dans les provisions payées en 2019. Elle change selon le formulaire :

• 230bis sur la déclaration des revenus fonciers 2044.

• 15 sur la déclaration des SCI 2072.

• 231bis sur la déclaration spéciale des revenus fonciers 2044SPE.


4- Mesure Covid-19 : crédit d’impôt pour abandon de loyers

Si vous avez abandonné un loyer durant l’année 2020, vous pouvez prétendre à une exonération fiscale. Mieux encore, certains auront même le droit à un crédit d’impôt de 50 %. Le mode de déclaration dépendra de votre statut : un bailleur particulier ou professionnel (bailleur imposable à l’IS, au BIC, BNC, BA).

Les bailleurs particuliers qui ont concédé à certaines entreprises locataires des abandons et renonciations de loyers dus au titre du mois de novembre 2020 peuvent bénéficier sous certaines conditions d’un crédit d’impôt (LF 2021, art.20).

Le montant des loyers du mois de novembre 2020 (hors taxes et hors accessoires) doit être renseigné, après plafonnement éventuel au 2/3 pour les entreprises locataires de plus de 250 et de moins de 5 000 salariés, sur la case 7LS du formulaire 2042-RICI. Le crédit d’impôt calculé automatiquement s’élève à 50 % du montant des loyers abandonnés.

Les bailleurs professionnels renonçant, au plus tard le 31.12.2021, au loyer échu au titre du mois de novembre 2020 peuvent bénéficier sous certaines conditions d’un crédit d’impôt (LF 2021, art.20). Le montant du crédit d’impôt calculé sur le formulaire n° 2069-RCI-SD joint à la déclaration de résultat doit être renseigné sur la case 8LA du formulaire 2042-CPRO.


5- Pinel : changement de formulaire

Les cases permettant d’avoir la réduction sont toutes basculées du formulaire 2042C au formulaire 2042RICI pour la déclaration 2021. Ce dernier inclut de nouvelles cases (7RR et 7RS) qui permettent de prolonger son dispositif Pinel de trois années supplémentaires.

6- Suppression de la DSI des indépendants

La Déclaration Sociale des Indépendants (DSI) est supprimée pour les travailleurs indépendants exerçant une activité artisanale, industrielle, commerciale ou libérale, et affiliés au régime général des travailleurs indépendants. Les revenus perçus par ces contribuables doivent désormais être renseignés sur leur déclaration de revenus en ligne, qui servira tant pour le calcul de leur imposition que de leurs cotisations et contributions sociales.

Attention, les auto-entrepreneurs ne sont pas concernés par cette mesure. Ils conservent ainsi, pour le calcul de leurs cotisations et contributions sociales, leur obligation de déclaration spécifique à l'Urssaf ou à la CGSS de leur chiffre d'affaires ou de leurs recettes mensuelles ou trimestrielles. Sont également hors champ de cette mesure (ils en bénéficieront à compter de 2022) les personnes relevant des régimes des praticiens et auxiliaires médicaux conventionnés (PAM-C), de la mutualité sociale agricole (MSA), des artistes-auteurs (MDA/AGESSA) et des marins pêcheurs et marins du commerce


7- Mesures Covid-19 : heures supplémentaires défiscalisées

Le plafond d'exonération des heures supplémentaires a été exceptionnellement relevé à 7 500 € (au lieu de 5 000 €) pour 2020. Toutefois, seules les heures réalisées du 16 mars au 10 juillet 2020 permettent de bénéficier de ce surplus. La case 1GH apparaît sous les salaires afin de déclarer les heures supplémentaires défiscalisées.

Prenez le temps de lire le détail à ce sujet. La défiscalisation concernait uniquement les 5000 premiers euros qui pouvaient être mis en case 1GH. Exceptionnellement, le plafond d’exonération monte à 7 500 € si les heures supplémentaires ont eu lieu durant le premier confinement. Au-delà, on retombe sous une fiscalité classique avec l’obligation de les inclure dans le salaire.


8- Le nouveau PER ajouté sur la déclaration fiscale

Le fisc a ajouté les cases permettant de déduire les versements faits sur les nouveaux Plan Epargne Retraite individuel alias PER ou PERin. Indiquer dans les cases 6NS, 6NT, 6NU le montant des cotisations déductibles du revenu global, versées sur PER ouverts à compter du 1.10.2019 (PERIN, PERECO, PERO) lorsque les conditions suivantes sont respectées :

• l'option pour la non-déduction n'a pas été exercée lors du versement ;

• les cotisations n'ont pas été déduites des revenus catégoriels BIC, BNC, BA, rémunérations des gérants (art. 62 CGI) ;

• elles ne correspondent pas à des versements exonérés.


Les cotisations déclarées dans les cases 6NS, 6NT, 6NU sont déductibles du revenu global dans la limite commune aux cotisations PERP et assimilées déclarées lignes 6RS, 6RT, 6RU.


9- Les revenus de capitaux mobiliers : cession d’actifs de cryptomonnaie

La plus-value imposable est calculée après compensation entre les plus-values et moins-values de cessions d’actifs numériques réalisées par l’ensemble des membres du foyer fiscal au cours d’une même année d’imposition. La plus-value est déclarée sur la déclaration 2086 et doit être reportée sur la case 3AN de la 2042 C.

Les plus-values de cession d’actifs numériques sont imposées au taux de 12,8 % et sont soumises aux prélèvements sociaux. L’option pour l’imposition au barème progressif n’est pas possible.

À savoir : si l’ensemble des cessions imposables génère une moins-value, indiquer son montant ligne 3BN. Cette moins-value n’est pas imputable sur les plus-values de cession d’autres biens et n’est pas reportable sur les années suivantes.




En savoir plus