Contactez-nous !

Egalement par téléphone au 0 800 881 888 du lundi au vendredi de 8h30 à 19h (appel gratuit depuis un poste fixe).

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement par Primonial. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez de droits relatifs aux données vous concernant (droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité, d'opposition et droit de ne pas faire l'objet d'un traitement automatisé). Vous pouvez également retirer votre consentement à tout moment. Pour exercer ces droits et pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8 rue du Général Foy - 75008 Paris. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Par Primonial - Publié le 29.06.2022

La hausse des prix devrait dépasser la barre des 6,5 % en France.

Selon les derniers chiffres publiés par l’Insee, l’inflation devrait atteindre 7 % pour le mois de septembre, avant de se stabiliser entre 6,5 % et 7 % d’ici fin décembre. Les mesures prises par les pouvoirs publics limiteraient la chute du pouvoir d’achat à 1 % pour 2022.

Inflation en France

Depuis le début du conflit russo-ukrainien, l’inflation n’en finit pas de s’envoler. Cela s’explique principalement par les difficultés logistiques pour s’approvisionner en matières premières, en matériaux ou encore en composants électroniques. D’après l’Insee, la hausse des prix devrait s’élever à 7 % en septembre et ensuite se stabiliser entre 6,5 % et 7 % d’ici la fin de l’année 2022. En moyenne annuelle, l’inflation pourrait donc atteindre 5,5 %, un record depuis les années 1980. Sans surprise, cela pèsera fortement sur la croissance. L’Insee prévoit une progression du Produit intérieur brut (PIB) de 2,3 % en France pour 2022 alors que le Gouvernement anticipait une croissance de 4 % lors de son dernier plan des Finances en début d’année.

Pour faire face à cette inflation et soutenir le pouvoir d’achat des Français les plus modestes, l’exécutif prévoit un certain nombre de mesures. Son « paquet pouvoir d’achat » prévoit une revalorisation du SMIC, qui a déjà connu une croissance de 6 % depuis octobre 2021, et une hausse des minimas sociaux comme le RSA ou le minimum vieillesse. Au total, la revalorisation des prestations sociales atteindrait huit milliards d’euros. Ces mesures devraient permettre de limiter la baisse du pouvoir d’achat à 1 % en 2022, selon l’Insee. Il faut remonter à 2013 pour voir un tel recul du pouvoir d’achat.


Pour en savoir plus