Appelez nos conseillers

Renseignement, information, prise de rendez-vous : nos conseillers sont à votre écoute.

0 800 881 888

Appel gratuit depuis un poste fixe, du lundi au vendredi de 9h à 21h, et le samedi de 9h à 17h.

Être rappelé

Nos conseillers sont à votre disposition. N'hésitez pas à expliciter votre demande pour que nous puissions vous apporter la meilleure réponse possible.

Vos projets de vie et d'investissement sont importants : nous vous apporterons les réponses et conseils les plus adaptés.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et d'opposition relatif aux données le concernant. Pour exercer ces droits ou contacter le responsable des données personnelles pour toute information complémentaire, vous pouvez nous écrire par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8, rue du Général Foy, 75008 Paris. Pour plus d'informations vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Rendez-vous, information, renseignement : laissez-nous un message !

Nos conseillers sont à votre disposition. N'hésitez pas à expliciter votre demande pour que nous puissions la traiter au mieux.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et d'opposition relatif aux données le concernant. Pour exercer ces droits ou contacter le responsable des données personnelles pour toute information complémentaire, vous pouvez nous écrire par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8, rue du Général Foy, 75008 Paris. Pour plus d'informations vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Eclairage Marchés - Semaine du 27 avril au 1er mai

D’une ampleur sans précédent, la crise sanitaire que nous sommes en train de vivre impacte profondément nos économies. En manque de repères, les marchés financiers enregistrent des fluctuations très rapides. C’est pourquoi, pour mieux vous accompagner, nous avons décidé de vous partager tous les lundis notre éclairage sur la situation actuelle. Vous y retrouverez notamment notre sélection des principales informations économiques de la semaine écoulée et notre analyse des marchés financiers. Bonne lecture.

Environnement économique : les dernières informations

  • La tendance baissière du nombre de nouveaux cas journaliers, des personnes en réanimation et des décès journaliers se confirme semaine après semaine dans la plupart des pays du G7. Ainsi, grâce à l’amélioration de la situation sanitaire, les mesures de déconfinement se mettent en place progressivement dans les différents pays européens.

  • Le PIB des États-Unis s’est contracté de 5,8 % sur le premier trimestre (chiffres annualisés). Plusieurs pays de la zone euro ont également publié la première estimation de leur PIB au premier trimestre ce jeudi. En France, il a chuté de 5,8 %, contre -5,2 % en Espagne, et -4,7 % en Italie. Mais ces chiffres sont soumis à révision et les chutes du 2e trimestre pourraient être même plus fortes.

Marchés financiers

  • La semaine passée se termine sur une note disparate mais légèrement positive. En effet, les marchés internationaux progressent de 0,91 %, mais la fermeture des marchés européens le 1er mai fausse quelque peu les chiffres de la semaine. En effet, le marché des actions américaines a fortement chuté sur la seule journée de vendredi, annihilant la hausse de la semaine. Le S&P 500 a clôturé en baisse de 0,19 % alors que le marché européen (Eurostoxx 50) avait clôturé la semaine jeudi soir sur une hausse de 4,38 %.

  • Les marchés émergents poursuivent leur rebond avec une hausse de 4,27 %, portés principalement par une progression importante des indices d’Amérique latine qui ont bénéficié de la reprise des prix du pétrole (plus de 16 % sur la semaine).

  • En Europe, les actions allemandes et italiennes surperforment cette semaine celles des autres pays européens. Autant la hausse de l’indice italien s’explique aisément par l’amélioration de sa situation sanitaire, celle de l’Allemagne s’explique en partie par le rebond cyclique observé la semaine passée. En effet, les valeurs des secteurs liés à la croissance ont surperformé leurs équivalents défensifs. Le secteur de l’automobile a rebondi de près de 10 %, juste devant les valeurs bancaires qui progressent de 8 %, alors que dans le même temps le secteur de la santé a abandonné 1,8 %. Ainsi la performance des différents secteurs en Europe s’est un peu homogénéisée après des semaines de distorsion en faveur des valeurs de croissance. De même le segment des petites et moyennes valeurs continue son redressement et surperforme sur la semaine passée les indices de grandes capitalisations, réduisant l’écart de performance depuis le début de la crise. Sur le mois passé, les petites valeurs ont rebondi de plus de 11 % contre 5,5 % pour les grandes valeurs (Eurostoxx 50).

  • Le rebond des valeurs bancaires, entrevu récemment après une baisse de plus 40 % depuis le début de l’année, pourrait trouver sa source dans les opérations de refinancement (TLTRO III) qui vont être mises en place par la BCE. Le taux de ces opérations étant abaissé à 50 bps en dessous du taux de dépôt, les banques pourraient bénéficier de ce taux préférentiel et ainsi améliorer leurs marges. 1200 milliards d’euros pourraient être ainsi empruntés par les banques pour financer l’économie réelle ou pour acheter des dettes souveraines et ainsi réduire les spreads de crédit entre les différents pays.

  • La saison des résultats bat son plein et les chiffres ne sont pas (encore) catastrophiques. Aux États-Unis, près de la moitié des résultats des entreprises du S&P 500 ont été publiés. La croissance des BPA (bénéfices par action) ressort en baisse de 8,6 %, néanmoins de bonnes surprises se sont révélées parmi les 279 valeurs publiées jusqu’à maintenant. En revanche, les résultats ressortent en forte baisse en Europe au 1er trimestre (-31,5 % pour l’Eurostoxx 50) mais il n’y a pas de grosses déceptions au regard de ce qui était attendu par les analystes. La différence de croissance des résultats entre les États-Unis et l’Europe s’explique aisément dans le décalage temporel de la crise sanitaire, qui s’est manifestée plus tardivement outre-Atlantique.

Achevé de rédiger le 04/05/2020.

Nadine Trémollières

Directeur Primonial Portfolio Solutions

En savoir plus pour votre épargne

Votre avis nous intéresse

Un commentaire, une idée ou une question ? Partagez les avec nous !

Votre commentaire

Format .png, .jpg, .pdf

Si vous souhaitez être recontacté(e) suite à votre message, laissez nous votre adresse mail (optionnel).

* Champs obligatoire

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.