Contactez-nous

Eclairage marchés du 7 au 18 septembre 2020

En manque de repères, les marchés financiers enregistrent d’importantes fluctuations. C’est pourquoi, pour mieux vous accompagner, nous avons décidé de vous partager notre éclairage.

Environnement économique : les dernières informations

  • Alors que les chiffres avancés de l’économie indiquent un rebond économique plus marqué que prévu au 3e trimestre 2020, la ré-accélération de la vitesse de circulation du virus oblige à redurcir les mesures sanitaires et à procéder notamment à des reconfinements locaux dans de nombreux pays européens.

  • En Europe, la réunion de la Banque centrale européenne du 10 septembre n’a pas constitué un évènement marquant, puisque la BCE privilégie actuellement une stratégie de « wait and see ».

  • Outre-Atlantique, la FED adopte toujours un discours très accommodant et a annoncé des taux à zéro pour au moins encore 2 ans (jusque fin 2023). Elle a également entériné que le niveau d’inflation inférieur à 2 % n’est plus son objectif prioritaire, préférant plutôt privilégier une baisse importante du chômage.

Marchés financiers

  • La quinzaine passée se termine sur une note plus contrastée que les semaines précédentes.Ainsi, l’indice des actions mondiales (MSCI World en USD) baisse de 1,25 % sur la période, même si les performances restent positives depuis le début de l’année (+1,65 %). Les actions américaines continuent leur correction et reculent de plus de 3 %, ce qui ne les empêche pas de rester largement en territoire positif depuis le début de l’année, avec un gain de plus de 4 %. Cette baisse des indices américains résulte principalement de la correction des valeurs technologiques (-5 % sur la période). Les valeurs stars de ces derniers mois (Apple, Facebook et Amazon) abandonnent près de 10 % en 15 jours, même si leurs gains depuis le début de l’année dépassent toujours les 30 % en moyenne. Cette correction fait suite à une prise de conscience de valorisations plutôt élevées et de perspectives de croissance en très légère baisse.

  • De son côté, l'Europe surperforme quelque peu la zone américaineet enregistre un gain de 1,80 % (indice Stoxx 600) mais affiche toujours des performances négatives depuis le début de l’année, avec des pertes proches de 10 %. Le rebond des marchés émergents se poursuit dans le sillage de la Chine. Le MSCI Emerging Markets gagne ainsi 1 % (en USD) sur la période et affiche une performance positive sur 2020 (+1,2 % en USD).

  • Après une appréciation continue de l’euro contre le dollar au cours de l’été(le cours EUR/USD a touché 1,20 fin août), la monnaie unique a effacé une partie de ses gains ces derniers jours. Cela fait suite aux propos de Christine Lagarde, présidente de la BCE, attentive à l’appréciation de l’euro et à la pression à la baisse que cette dernière exerce sur le niveau des prix. En revanche, si les anticipations sur une défaite du Président américain sortant se confirmaient, la baisse du dollar pourrait continuer. Sans pour autant trop impacter les marchés boursiers car l’élection de Joe Biden est d’ores-et-déjà anticipée.

  • Les banques centrales continuent d’adopter un ton très accommodant et prévoient de garder des taux bas pendant plusieurs années. En effet, la résultante des différentes actions budgétaires de ces derniers mois a entraîné une augmentation très importante de la dette, et ce, dans tous les pays. Ainsi, la dette publique dans les pays développés devrait atteindre 130 % du PIB à la fin de l’année. Un tel niveau requiert des taux bas pour éviter un effet de cercle vicieux sur les finances publiques si les taux d’intérêts remontaient. Les politiques d’austérité ne sont plus tenables dans cette conjoncture et entraînent dans chaque pays un accroissement significatif des déficits publics. Ceux-ci devraient atteindre 10-12 % en Europe, alors que les États-Unis devraient approcher les 25 %.

  • L'Europe prépare son « green new deal ». La combinaison des plans de relance européen et nationaux va atteindre un stimulus budgétaire de l’ordre de 8 % dans les 3 prochaines années. Les investissements vont particulièrement cibler le secteur environnemental (rénovation des bâtiments, recyclage et développement des énergies renouvelables…) mais aussi les transports et la digitalisation des économies. L’Union européenne a renforcé son virage vers une écologie plus marquée et vise à être climatiquement
    neutre en 2050. Elle a proposé une législation européenne sur le climat pour transformer cet engagement politique en une obligation juridique. Un des buts non avoués est aussi d’augmenter l’indépendance énergétique de la zone, qui est trop dépendante de certains pays extérieurs.

Achevé de rédiger le 23/09/2020.


Les articles publiés sur ce blog ont été rédigés par Primonial et ont un objectif exclusivement informatif. Ils n'ont pas vocation à être exhaustifs et gardent un caractère général. Par ailleurs, les appréciations formulées reflètent l’opinion de leurs auteurs à la date de publication et sont susceptibles d’évoluer ultérieurement.

Ni les articles, ni les informations contenues dans ces derniers ne peuvent être considérés comme un conseil en investissement, une proposition d'investissement, une offre ou une sollicitation d'achat, de souscription ou de vente d'un instrument financier ou de tout autre produit et support d'investissement.

Les informations d’ordre juridique et fiscal contenues dans ce document sont à jour au moment de sa parution et sont susceptibles d’être modifiées ultérieurement. Les simulations présentées ont été réalisées en fonction d’hypothèses financières et la réglementation en vigueur à ce jour, ces éléments sont susceptibles d’évoluer. Les informations contenues dans ce document ont été prises à des sources considérées comme fiables et à jour au moment de sa parution, cependant leur exactitude ne peut être garantie.

Nadine Trémollières

Directeur Primonial Portfolio Solutions

Contactez-nous !

Egalement par téléphone au 0 800 881 888 du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30 (appel gratuit depuis un poste fixe).

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement par Primonial. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez de droits relatifs aux données vous concernant (droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité, d'opposition et droit de ne pas faire l'objet d'un traitement automatisé). Vous pouvez également retirer votre consentement à tout moment. Pour exercer ces droits et pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8 rue du Général Foy - 75008 Paris. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Votre avis nous intéresse

Un commentaire, une idée ou une question ? Partagez les avec nous !

Votre commentaire

Format .png, .jpg, .pdf

Si vous souhaitez être recontacté(e) suite à votre message, laissez nous votre adresse mail (optionnel).

* Champs obligatoire

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

Newsletter

Recevez l’actualité patrimoniale et financière décryptée par les experts du groupe Primonial

Suivez-nous