Contactez-nous

Par Primonial - Publié le 03.02.2023

Préparer votre retraite à 30 ans : tous nos conseils

À 30 ans, vous ne pensez sûrement pas tous les jours à votre retraite. Votre vie professionnelle vient de commencer. Votre quotidien est bien occupé. Travail, famille ou voyage, vous avez certainement de multiples projets ou des préoccupations autres. Pourtant, le cap de la trentaine est idéal pour commencer à préparer sa retraite. Vous pouvez ainsi miser sur des stratégies long terme afin de vous constituer des revenus complémentaires pour vos vieux jours. Plus vous commencez tôt, plus cela vous permet d’épargner sans faire de gros sacrifices financiers. Si vous faites les bons choix, vous pourriez même en profiter avant la fin de votre carrière. Découvrez les conseils de Primonial pour vous aider à investir efficacement.

Préparer votre retraite à 30 ans : tous nos conseils

Pourquoi vous avez intérêt à penser à préparer votre retraite dès 30 ans ?


Il est tout à fait compréhensible de ne pas penser à la retraite à 30 ans. Pourtant, il existe de nombreux arguments pour y consacrer un peu de temps et d’argent.

Le fonctionnement du système des retraites français est fondé sur l’équilibre entre actifs et inactifs. C’est ce que l’on appelle la retraite par répartition. Or, le contexte démographique actuel montre une diminution de ce ratio due à plusieurs facteurs :

  • Les enfants du baby-boom partent à la retraite ;
  • Le taux de natalité diminue ;
  • La population vieillit ;
  • L’espérance de vie augmente ;
  • La vie professionnelle n’est plus linéaire.

Pour compenser la baisse de ce ratio, trois possibilités existent : l’augmentation des cotisations, la baisse des pensions ou l’augmentation de l’âge de départ à la retraite. La réforme des retraites actuellement en débat opte plutôt pour la dernière piste. Une chose est sûre, vous devez anticiper l’éventualité de ne pas toucher une pension complète.

Les carrières commencent plus tard du fait des études longues. Entre l’obtention du bon nombre de trimestres et l’allongement de l’âge de départ à la retraite, il devient complexe d’obtenir la totalité de ses droits.

Préparer sa retraite à 30 ans est une solution pour garder un niveau de vie agréable, même après la fin de votre vie professionnelle. Votre pension de retraite n’est pas équivalente à votre salaire en fin de carrière. Vous devez anticiper une baisse de vos revenus inévitable à la retraite. En étant prévoyant, vous vous constituerez une rente complémentaire afin de garder votre train de vie. Plus vous commencez tôt, plus vous parviendrez à limiter votre effort d’épargne. Vous pouvez aussi contribuer à réduire vos charges à la retraite.


Définissez vos objectifs d’épargne pour votre retraite


Préparer sa retraite à 30 ans demande de l’organisation. Pour être efficace, vous devez commencer par définir vos objectifs d’épargne.

Les deux principaux projets à envisager afin de préparer votre retraite à 30 ans sont de devenir propriétaire de son logement et de se constituer une rente.

Devenir propriétaire de votre résidence principale


Vous n’y pensez peut-être pas en achetant votre maison, mais vous vous constituez un formidable avantage pour votre retraite.Arrivé à la retraite, vous vous supprimez une charge importante. Le budget logement moyen d’un Français correspond à 38,4 % des finances de son ménage1 .

De plus, si le marché immobilier évolue dans le bon sens, vous pourrez faire une plus-value à la revente. Grâce à elle, vous pourriez acheter une résidence dans une région au climat agréable pour votre retraite.

La trentaine n’est pas toujours le bon moment pour acheter un bien immobilier. Vous changez peut-être de poste régulièrement. Vous pouvez aussi vouloir attendre de fonder une famille. Dans ces situations, il est recommandé d’ouvrir un Plan d’Épargne Logement (ou PEL). Vous placez une part de vos revenus sur ce produit financier pendant une période allant de 4 à 10 ans. Le capital épargné est bloqué, mais vous touchez une rémunération sur votre placement. À la fin de la période fixée, vous pouvez récupérer vos gains ou bénéficier d’un prêt immobilier à taux réglementé pour acheter un bien. Avec la hausse des taux d’emprunts, ce produit financier pourrait redevenir plus intéressant.

Vous constituer des revenus réguliers


La seconde option s’offrant à vous à 30 ans est d’investir pour vous constituer une rente à la retraite. Vous avez le choix de miser sur l’immobilier ou sur des produits financiers.

Avant d’envisager de vous constituer une rente pour votre retraite, il est nécessaire de posséder une épargne de précaution. Elle vous permettra de faire face aux coups durs et aux imprévus. C’est un prérequis indispensable avant de commencer à songer à votre retraite.

> Le savoir-faire Primonial

Se fixer des objectifs est essentiel afin de définir une stratégie de placement efficace. Pourtant, cela n’a rien d’évident. Heureusement, vous pouvez compter sur l’expertise des conseillers de Primonial. Nos experts en gestion de patrimoine vous aideront à définir des objectifs atteignables, adaptés à votre situation.



Combien devez-vous épargner à 30 ans pour anticiper votre retraite ?


Afin de définir des objectifs pertinents, il est nécessaire de déterminer le budget dont vous aurez besoin à la retraite. À 30 ans, il s’agit de faire une estimation dans les grandes lignes. Impossible d’être précis à votre âge. Votre retraite surviendra dans plus de 30 ans. Vous n’êtes sans doute pas en mesure de dire où vous vivrez et quels seront vos projets.

Voici quelques conseils pour vous aider :

  • Lister les charges impondérables à tout retraité (factures d’énergies, mutuelles, impôts ou taxes, transport, courses…).
  • Prévoyez une marge de sécurité afin de prendre en compte une éventuelle augmentation du coût de la vie.
  • Fixer une enveloppe pour vos loisirs (voyages, activités).
  • N’oubliez pas de réserver une somme pour votre épargne d’urgence. À la retraite aussi, vous pouvez avoir besoin de changer de véhicule ou de faire face à des frais de santé imprévus.

Vous devez ensuite estimer le montant de votre pension de retraite. Il est impossible d’être exact. Vous ne savez pas comment va évoluer votre salaire ni comment se déroulera votre carrière. Vous ne pouvez pas non plus prévoir les modifications de la législation relative au régime de retraite. Il faut fixer une somme de façon arbitraire. Vous pouvez prendre comme curseur la retraite minimale. En partant du scénario le plus défavorable, vous n’aurez pas de mauvaises surprises.

Comment bien préparer votre retraite à 30 ans ?


Pour bien préparer sa retraite à 30 ans, il faut d’abord se renseigner sur le système des retraites. C’est un effort indispensable. Pourtant, peu de personnes le font. Vous ne parviendrez peut-être pas à saisir toutes les subtilités. L’important est surtout de comprendre :

  • La règle des trimestres de cotisation ;
  • Le régime des retraites vous étant applicable ;
  • Le principe de l’âge légal de départ à la retraite ;
  • Les principales majorations ou minorations.

Il existe aussi des simulateurs sur Internet. Toutefois, le régime français évoluera certainement entre vos 30 ans et la date de votre retraite. Il est préférable de consulter un conseiller en gestion de patrimoine Primonialafin d’obtenir une estimation claire et fiable.

Votre capital initial n’a pas besoin d’être important. Il n’est pas non plus nécessaire de placer beaucoup. Vous devez juste être régulier et utiliser votre temps d’investissement à bon escient.

Quel placement favoriser quand vous avez 30 ans ?


Tout d’abord, vous pouvez décider d’investir dans l’immobilier. Le régime de la LMNP (Location Meublée Non Professionnelle) vous permet par exemple de toucher des revenus locatifs bénéficiant d’une fiscalité avantageuse. Vous pouvez aussi investir dans une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) si vous ne voulez pas prendre en charge la gestion de vos locations.

Ensuite, vous pouvez miser sur les produits financiers:

  • Assurance vie : il s’agit d’un placement qui vous permet d’accéder à une large gamme de supports d’investissement. Vous pouvez récupérer votre capital et vos gains à tout moment, mais l’imposition est avantageuse au bout de 8 ans.
  • PER : le Plan d’Épargne Retraite vous permet de placer votre argent. Les montants investis sont bloqués jusqu’à votre retraite. Vous bénéficiez d’avantages fiscaux vous permettant de déduire certains de vos revenus.
  • PEA: le Plan d’Épargne en Actions vous offre la possibilité d’investir dans des actions françaises et européennes et de bénéficier d’un cadre fiscal attractif.

Pour finir, n’oubliez pas. La diversification est la clé d’une stratégie de placement gagnante. Cela permet de limiter les risques.



Les 3 points clés à retenir

  • Préparer sa retraite dès la trentaine vous constitue un avantage indéniable pour votre retraite. En misant sur des placements à long terme, vous lissez l’effort financier à fournir.
  • Afin d’être efficace, vous devez définir des objectifs d’investissements ;.
  • Il est important d’estimer la somme vous étant nécessaire à la retraite. Vous pourrez ainsi définir vos objectifs avec précision.

1 https://www.lemonde.fr/argent/article/2018/02/01/les-francais-consacrent-pres-40-de-leur-budget-au-logement_5250420_1657007.html

Pour en savoir plus

Les articles publiés sur ce blog ont été rédigés par Primonial et ont un objectif exclusivement informatif. Ils n'ont pas vocation à être exhaustifs et gardent un caractère général. Par ailleurs, les appréciations formulées reflètent l’opinion de leurs auteurs à la date de publication et sont susceptibles d’évoluer ultérieurement.

Ni les articles, ni les informations contenues dans ces derniers ne peuvent être considérés comme un conseil en investissement, une proposition d'investissement, une offre ou une sollicitation d'achat, de souscription ou de vente d'un instrument financier ou de tout autre produit et support d'investissement.

Les informations d’ordre juridique et fiscal contenues dans ce document sont à jour au moment de sa parution et sont susceptibles d’être modifiées ultérieurement. Les simulations présentées ont été réalisées en fonction d’hypothèses financières et la réglementation en vigueur à ce jour, ces éléments sont susceptibles d’évoluer. Les informations contenues dans ce document ont été prises à des sources considérées comme fiables et à jour au moment de sa parution, cependant leur exactitude ne peut être garantie.


Contactez-nous !

Egalement par téléphone au 0 800 881 888 du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30 (appel gratuit depuis un poste fixe).

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement par Primonial. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez de droits relatifs aux données vous concernant (droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité, d'opposition et droit de ne pas faire l'objet d'un traitement automatisé). Vous pouvez également retirer votre consentement à tout moment. Pour exercer ces droits et pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8 rue du Général Foy - 75008 Paris. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Newsletter

Recevez l’actualité patrimoniale et financière décryptée par les experts du groupe Primonial

Suivez-nous