Contactez-nous !

Egalement par téléphone au 0 800 881 888 du lundi au vendredi de 8h30 à 19h (appel gratuit depuis un poste fixe).

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement par Primonial. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez de droits relatifs aux données vous concernant (droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité, d'opposition et droit de ne pas faire l'objet d'un traitement automatisé). Vous pouvez également retirer votre consentement à tout moment. Pour exercer ces droits et pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8 rue du Général Foy - 75008 Paris. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Par Primonial - Publié le 03.11.2022

Comment investir sur les marchés financiers ?

En tant qu’épargnant, les marchés financiers constituent une classe d’actifs intéressante car ils permettent de valoriser votre patrimoine sur le long terme. Avant d’y investir, il convient de bien comprendre son fonctionnement et les risques qui y sont attachés. En effet, si le potentiel de rendement est supérieur aux livrets d’épargne, le risque de perte en capital existe.

Définition

Les marchés financiers sont des lieux où les investisseurs négocient des titres à l’achat ou à la vente. Selon l’Autorité des marchés financiers (AMF), les marchés financiers sont divisés en cinq compartiments : le marché action où les entreprises lèvent des capitaux via un appel public à l’épargne pour financer leur croissance, le marché obligataire, le marché monétaire, le marché des produits dérivés et le marché des devises.

Fonctionnement

Un marché financier est un lieu, physique ou virtuel, où les acteurs du marché (acheteurs, vendeurs) se rencontrent pour négocier des produits financiers. Il permet de financer l'économie, tout en permettant aux investisseurs de placer leur épargne. Ainsi, pour satisfaire leurs besoins de financement, les entreprises, l'État et les collectivités publiques procèdent à des émissions d'actions, d'obligations et d'autres titres de créance. L'émission de ces titres financiers se fait sur un marché dit « primaire ».

Une fois l'émission terminée, ces titres seront négociés par différents acheteurs et vendeurs, sur un marché dit « secondaire ». Il existe plusieurs types de marchés financiers en fonction des titres financiers qui y sont échangés :

  • Le marché des actions pour le financement en capital des entreprises (y compris bancaires),
  • Le marché des obligations (marché obligataire) pour le financement des entreprises (y compris bancaires), Etats et collectivités par l'endettement à long terme,
  • Le marché monétaire pour le financement des banques, entreprises et collectivités par l'endettement à court terme (moins d'un an),
  • Le marché des dérivés pour les couvertures de risque,
  • Le marché des devises (le Forex),
  • Le marché des matières premières et quotas de CO2.


Face à la volatilité des marchés, il est difficile de savoir quel est le moment le plus opportun pour investir. Pour lisser le prix d’achat et dynamiser votre épargne, une solution existe néanmoins : l’investissement progressif. Cette solution consiste à investir peu à peu pour obtenir différents prix d’entrée sur le marché et ainsi « lisser » son prix d’achat. Par exemple, au sein d’un contrat d’assurance vie, vous avez deux possibilités pour
entrer progressivement sur les marchés. L’ « investissement progressif » et les « versements libres programmés » peuvent être mis en place à tout moment dans le cadre de votre contrat d’assurance vie, soit lors de la souscription, soit en cours de vie du contrat.


À qui cela s’adresse ?

Seuls les épargnants acceptant un certain risque et disposant d’un horizon de placement suffisamment lointain peuvent décider de consacrer une part de leur épargne aux placements en bourse. En effet, les placements en bourse n’offrent aucune garantie de capital. En achetant une action ou une obligation, les investisseurs sont solidaires en cas de difficultés de l’entreprise. Si l’entreprise connait de grandes difficultés financières, son action peut ne plus rien valoir.

De plus, pour investir directement sur les marchés financiers, vous devez avoir une certaine connaissance et expérience financière. Vous pouvez néanmoins y accéder via différents produits tels que l’assurance-vie via des unités de compte . Dans tous les cas, votre profil doit avoir une certaine appétence pour le risque et un horizon de placement important.

Pourquoi c’est intéressant ?

En investissant en Bourse, vous participez au financement des projets des entreprises et vous vous donnez la possibilité d’augmenter le rendement de votre épargne. Les placements en actions peuvent constituer une solution d’épargne pour ceux qui veulent réaliser un placement à long terme, par exemple pour préparer financièrement leur retraite.

En réalisant des placements en Bourse, les épargnants espèrent obtenir un rendement supérieur, à la longue, à celui des placements sans risque comme les livrets d’épargne. Attention néanmoins, à court terme (quelques mois ou quelques années), les actions fluctuent beaucoup et donc le risque de pertes financières est élevé.

Le + Primonial

Votre conseiller en gestion de patrimoine vous accompagne pour choisir le meilleur moyen pour investir sur les marchés financiers. Vous pouvez également disposer sur certains de nos contrats de la gestion sous mandat qui vous permet de bénéficier de l’expertise de notre Groupe pour sélectionner les meilleurs placements.

Comment investir ?

Vous pouvez investir en direct grâce à un Plan d’épargne en actions ou un comptes-titres et via les unités de compte1 de votre contrat d’assurance-vie ou de votre plan d’épargne retraite.

1L’investissement en unités de compte présente un risque de perte en capital.

Pour en savoir plus