Contactez-nous !

Egalement par téléphone au 0 800 881 888 du lundi au vendredi de 8h30 à 19h (appel gratuit depuis un poste fixe).

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement par Primonial. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez de droits relatifs aux données vous concernant (droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité, d'opposition et droit de ne pas faire l'objet d'un traitement automatisé). Vous pouvez également retirer votre consentement à tout moment. Pour exercer ces droits et pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8 rue du Général Foy - 75008 Paris. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Par Gestion de Fortune - Publié le 03.02.2022

"C'est un challenge d'être innovant et de tenir sur la durée"

Primonial est à nouveau consacré le groupe le plus innovant. Un statut auquel il est très attaché. Son président, Stéphane Vidal, nous détaille de quelle manière il compte réussir "l'arrimage" avec son nouvel actionnaire, Altarea.

Vous avez, une nouvelle fois, obtenu le prix de l'innovation dans le cadre de notre Palmarès des Fournisseurs auprès des CGP. Que représente cette distinction à vos yeux ?

Je suis d'autant plus ravi d'avoir obtenu ce prix que c'est un challenge d'être innovant et de tenir cette place sur la durée, le contexte macro-économique de taux bas nous oblige à sortir des sentiers battus pour être capable de donner de la performance à nos clients. Nous investissons beaucoup de temps et d'énergie dans ce processus de recherche et développement.

En quoi êtes-vous innovants ?

Nous déclinons l'innovation sous deux aspects. Au niveau des produits, tout d'abord, en imaginant et proposant des solutions permettant d'aborder la finance sous un jour nouveau. Je pense ici à notre fonds PrimoPacte qui démocratise le private equity en rendant liquide et accessible une classe d'actifs jusqu'à présent réservée à des institutionnels ou de riches particuliers. Au niveau des services, ensuite, en offrant une large palette d'outils et de services aux conseillers en gestion de patrimoine de manière à leur rendre la vie plus facile. Au quotidien, tout est fait aujourd'hui pour faciliter la vie du citoyen. Il doit en être de même dans notre secteur d'activité.

Puisque l'innovation fait donc partie de votre ADN, planchez-vous sur d'autres projets dans ce sens ?

Bien sûr ! Nous réfléchissons en permanence à de nouveaux projets. Certains sortiront et d'autres pas. Nous envisageons d'ores et déjà de lancer une nouvelle enveloppe pour PrimoPacte. Par ailleurs, nous sommes toujours de fervents défenseurs du fonds en euros et en proposons un nouveau investi à 50% en actifs d'infrastructures et le solde en obligations corporate. Rachel de Valicourt, directrice générale de Primonial Ingénierie & Développement, travaille en permanence avec ses équipes pour enrichir la plateforme de services « Office by Primonial ».

En parlant d'avenir, comment voyez-vous évoluer le groupe Primonial avec votre nouvel actionnaire majoritaire Altarea?

Pour comprendre cette opération, je voudrais revenir un peu en arrière, lorsque nous avons fait venir le fonds d'investissement Bridgepoint au capital du groupe Primonial en 2017, c'était avec la volonté de nous développer sur certaines classes d'actifs, par croissance externe. Ce que nous avons fait en réalisant un grand nombre d'acquisitions, dont celle d'Aviarent (maintenant Primonial Reim Germany) en Allemagne, mais aussi la Financière de l’Échiquier ou plus récemment la plateforme LEEMO acquise auprès de Foncia. Il nous est ensuite apparu opportun de nous rapprocher d'un groupe industriel possédant le même ADN que le notre. Avec Alain Taravella, le président d'Altarea, nous avons bien compris que nous avions mutuellement beaucoup de choses à nous apporter. Nous pourrons, grâce aux équipes complémentaires d'Altarea, nous intéressé au marché des immeubles à lourdes restructurations, un marché appelé à se développer significativement.

Quelles sont les prochaines étapes de votre rapprochement avec Altarea ?

Nous avons prévu un double closing, le premier début mars 2022 pour 60% du capital et le second en février/mars 2024 pour le solde. Et ce, afin de procéder en douceur auprès des clients mais aussi des salariés. C'est le processus que nous avions choisi pour la reprise de la Financière de l’Échiquier et cela s'est très bien passé. Selon les modalités du deal, nous avons choisi de conserver 15% de LFDE. les 85% sont pour l'instant restés entre les mains des anciens actionnaires de Primonial et j'en conserve la présidence. LFDE est une véritable success story qui attire les convoitises : nous rechercherons pour son futur le projet le plus aligné avec ses valeurs.



Propos recueillis par Pascale Besses-Boumard

En savoir plus

Votre avis nous intéresse

Un commentaire, une idée ou une question ? Partagez les avec nous !

Votre commentaire

Format .png, .jpg, .pdf

Si vous souhaitez être recontacté(e) suite à votre message, laissez nous votre adresse mail (optionnel).

* Champs obligatoire

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.