Contactez-nous

Contactez-nous !

Egalement par téléphone au 0 800 881 888 du lundi au vendredi de 8h30 à 19h (appel gratuit depuis un poste fixe).

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement par Primonial. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez de droits relatifs aux données vous concernant (droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité, d'opposition et droit de ne pas faire l'objet d'un traitement automatisé). Vous pouvez également retirer votre consentement à tout moment. Pour exercer ces droits et pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8 rue du Général Foy - 75008 Paris. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Par Primonial - Publié le 25.01.2023

Inflation : à quoi s’attendre en 2023 ?

La France a clôturé l’année 2022 avec une inflation de 5,2 %, selon l’INSEE. Si ce chiffre est le plus élevé depuis 1985, les données du dernier trimestre indiquent un léger ralentissement. Le niveau d’inflation est en baisse malgré des chiffres historiques. La zone euro connait, elle aussi, un recul de l’inflation. La Banque centrale européenne (BCE) prépare une hausse des taux pour maintenir cette dynamique. Suffisant pour ramener le niveau d’inflation autour de 2 % ?

Inflation : à quoi s’attendre en 2023 ?

L’INSEE a publié les derniers chiffres de l’année 2022 concernant l’inflation française. L’institut confirme bien ses premières prévisions, à savoir 5,9 % d’inflation pour le mois de décembre, soit une baisse de 10 % par rapport au mois de novembre. Pour autant, 2022 reste une année historique avec une inflation moyenne de 5,2 %, soit 3,6 points de plus qu’en 2021. Il faut remonter à 1985, avec ses 5,8 % pour retrouver un taux aussi important.


Objectif 2 % pour la BCE à moyen terme


Au niveau européen, en observant l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH), indice permettant la comparaison de l’inflation entre les pays de la zone euro, la France se classe troisième avec 6,7 % (Eurostat), parmi les pays ayant les taux d’inflation les plus bas, derrière l’Espagne (5,5 %) et le Luxembourg (6,2 %). La zone euro quant à elle, enregistre également une baisse de l’inflation annuelle avec 9,2 % en décembre 2022 contre 10,1 % en novembre 2022. Cette baisse au niveau européen est la résultante de la politique de la Banque centrale européenne (BCE), qui a décidé de relever les taux de 250 points de base au total depuis juillet 2022. Philip Lane, membre du directoire de la BCE, annonce vouloir continuer à augmenter les taux en 2023. La BCE considère qu’un objectif de 2 % d’inflation est à viser à moyen terme. Il s’agirait du taux d’inflation idéal qui inciterait les épargnants à placer leur argent pour éviter qu’ils ne perdent de la valeur et ainsi par ce biais, soutenir l’économie.


2023, une hausse des taux pour une baisse d’inflation


Cette volonté de hausse des taux directeurs pour cette année peut s’avérer être une opportunité pour les épargnants. En effet, avec des taux directeurs de plus en plus hauts, les obligations offrent un potentiel de rendement plus intéressant. Néanmoins, le revers de cette décision serait la hausse du coût du crédit. Les taux d’intérêts qui risquent de grimper en parallèle, cumulés à une inflation déjà élevée rendraient plus compliqué l’accès au crédit que ce soit pour les entreprises ou les particuliers. Selon Philip Lane, les États auront un rôle à jouer cette année pour faire perdurer la baisse de l’inflation. Parallèlement, François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, annonçait quelques jours plus tôt, une augmentation des taux d’intérêt des livrets règlementés, avec un passage à partir du 1er février 2023, pour le livret A et le LDD de 2 % à 3 %, et pour le livret d’épargne populaire de 4,6 % à 6,1 %.



Pour en savoir plus

Les articles publiés sur ce blog ont été rédigés par Primonial et ont un objectif exclusivement informatif. Ils n'ont pas vocation à être exhaustifs et gardent un caractère général. Par ailleurs, les appréciations formulées reflètent l’opinion de leurs auteurs à la date de publication et sont susceptibles d’évoluer ultérieurement.

Ni les articles, ni les informations contenues dans ces derniers ne peuvent être considérés comme un conseil en investissement, une proposition d'investissement, une offre ou une sollicitation d'achat, de souscription ou de vente d'un instrument financier ou de tout autre produit et support d'investissement.

Les informations d’ordre juridique et fiscal contenues dans ce document sont à jour au moment de sa parution et sont susceptibles d’être modifiées ultérieurement. Les simulations présentées ont été réalisées en fonction d’hypothèses financières et la réglementation en vigueur à ce jour, ces éléments sont susceptibles d’évoluer. Les informations contenues dans ce document ont été prises à des sources considérées comme fiables et à jour au moment de sa parution, cependant leur exactitude ne peut être garantie.