Rendez-vous, information, renseignement : laissez-nous un message !

Vous pouvez aussi nous joindre par téléphone au 0 800 888 881 du lundi au vendredi de 8h30 à 19h (appel gratuit depuis un poste fixe).

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement par Primonial. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez de droits relatifs aux données vous concernant (droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité, d'opposition et droit de ne pas faire l'objet d'un traitement automatisé). Vous pouvez également retirer votre consentement à tout moment. Pour exercer ces droits et pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8 rue du Général Foy - 75008 Paris. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Publié le 06.08.2021

Boom des prix de l’immobilier à l’international

D’après une étude publiée par Oxford Economics le 20 juillet dernier, les prix de l’immobilier de logement dans les 14 plus importantes économies mondiales seraient surévalués d'environ 10 % par rapport aux tendances à long terme.

Ce boom immobilier serait l’un des plus importants depuis 1900. Il reste néanmoins inférieur à celui de 2006 où la surévaluation avait atteint 15 % dans certains pays. Le boom de 2021 n’est pas linéaire. Aux Pays-Bas par exemple, les prix à l'achat sont supérieurs de 14,3 % à la tendance moyenne sur le long terme, contre 4,1 % en France.

Cette hausse du prix de l’immobilier s’explique principalement par des crédits bancaires à des taux d’intérêt très favorables (1,15 % en moyenne en 2021 contre 2,10 % en 2016 en France). Les confinements successifs ont eu un fort impact sur nos modes de vies entrainant un besoin plus important de vivre dans un logement confortable. Exit les logements coûteux et peu spacieux en centre-ville, ce sont maintenant les logements plus vastes avec un balcon, une terrasse ou un jardin qui attirent les ménages. Seconde conséquence de la pandémie : l’envolée de l’épargne qui permet d’acquérir au-dessus du prix de marché.

La surévaluation de l’immobilier représente un risque important pour les investisseurs car en achetant au-dessus du prix du marché, il leur sera plus difficile de réaliser une plus-value à la revente. Néanmoins, selon les économistes, les prix de l’immobilier devraient revenir peu à peu à la normale.


Les articles publiés sur ce blog ont été rédigés par Primonial et ont un objectif exclusivement informatif. Ils n'ont pas vocation à être exhaustifs et gardent un caractère général. Par ailleurs, les appréciations formulées reflètent l’opinion de leurs auteurs à la date de publication et sont susceptibles d’évoluer ultérieurement.

Ni les articles, ni les informations contenues dans ces derniers ne peuvent être considérés comme un conseil en investissement, une proposition d'investissement, une offre ou une sollicitation d'achat, de souscription ou de vente d'un instrument financier ou de tout autre produit et support d'investissement.

Les informations d’ordre juridique et fiscal contenues dans ce document sont à jour au moment de sa parution et sont susceptibles d’être modifiées ultérieurement. Les simulations présentées ont été réalisées en fonction d’hypothèses financières et la réglementation en vigueur à ce jour, ces éléments sont susceptibles d’évoluer. Les informations contenues dans ce document ont été prises à des sources considérées comme fiables et à jour au moment de sa parution, cependant leur exactitude ne peut être garantie.



En savoir plus