Contactez-nous

Tout savoir sur l'assurance vie : notre guide gratuit !

Demandez le guide

Par Primonial - Publié le 14.01.2021

Pourquoi est-il intéressant de faire des versements sur votre assurance vie avant 70 ans ?

L’assurance vie offre une fiscalité réduite sur la transmission d’un patrimoine financier lors d’un décès. Ainsi, sauf exceptions, le montant du contrat ne rentre pas dans l’actif successoral. Pour éviter les dérives, le législateur a néanmoins limité les exonérations. Pour cela, il a instauré un système prenant en compte l’âge au moment des primes versées et la date de souscription. L’âge pivot fixé par l’État est de 70 ans.

> Quel abattement déduire sur les versements effectués avant 70 ans sur votre assurance vie ?

Dans un contrat d’assurance vie, les versements réalisés avant 70 ans permettent d’éviter les droits de transmission grâce à un abattement. Ainsi, à votre décès, le capital (primes versées + intérêts) sera transmis hors droits de succession jusqu’à 152.500 euros par bénéficiaire. 

Autrement dit, ces exonérations sont multipliées par le nombre de bénéficiaire. Dans cette situation, il peut alors être intéressant de cumuler les bénéficiaires (enfants, petits-enfants, …). Par exemple, pour un contrat d’assurance vie avec 5 bénéficiaires, l’exonération totale peut s’élever jusqu’à 762.500 euros.

> Quelle fiscalité s’applique au-delà de cet abattement sur les versements effectués avant 70 ans ?

Au-delà de 152.500 euros, un prélèvement forfaitaire est effectué par l’assureur, au taux de :

  • 20 % pour la fraction du capital comprise entre 152.500 € et 852.500 €,
  • 31,25 % pour la fraction du capital excédant 852.500 €.

Des taux intéressants comparé aux droits de succession qui peuvent atteindre 45 % entre parents et enfants et 60 % entre personnes non parentes. Encore une fois, la fiscalité de l’assurance vie se révèle être intéressante.

À savoir : le conjoint survivant, marié ou pacsé, est totalement exonéré des frais de succession.


Prenons un exemple pour illustrer cela. Avant 70 ans, vous avez versé 350.000 euros sur votre contrat d’assurance vie. Au moment de votre décès, votre contrat est valorisé à 660.000 euros. Vous avez désigné comme bénéficiaire votre conjoint et vos deux enfants à parts égales.

  • Le capital acquis par chaque bénéficiaire est donc de 220.000 euros.
  • Le conjoint est totalement exonéré de frais : il percevra donc la totalité des 220.000 euros.
  • Chaque enfant, après abattement de 152.500 euros, devra s'acquitter de 13.900 euros d'impôt (20 % du solde de 69.500 euros).


> Quelle fiscalité pour les versements faits après 70 ans sur une assurance vie ?

Les sommes versées sur mon assurance vie après 70 ans sont exonérées de droits de transmission à hauteur de seulement 30.500 euros. Cette somme s’applique à tous les bénéficiaires et à tous les contrats que vous pouvez détenir.

Cela signifie que les bénéficiaires (à l’exception du conjoint qui reste exonéré de droits de succession) se partageront cet abattement au prorata du capital perçu. Au-delà de ce montant, les droits de succession s’appliquent selon le degré de parenté avec les bénéficiaires.


À savoir : les intérêts générés par les sommes versées sont exonérés. Réaliser des versements après 70 ans peut ainsi se révélés toujours intéressant.

> Assurance vie : n'hésitez pas à vous faire accompagner

Pour bien utiliser son ou ses contrats d'assurance vie, notamment dans cette période charnière des 70 ans,  pourquoi ne pas vous tourner vers un conseiller en gestion de patrimoine ? Il pourra vous aider à faire les bons choix, que ce soit dans les décisions à prendre en matière de transmission de votre patrimoine ou tout simplement pour construire avec vous la meilleure stratégie possible pour répondre à vos besoins.

Et contrairement à beaucoup d'idées reçues, vous n'avez pas besoin d'être millionnaire pour bénéficier de ses services.

En savoir plus pour votre épargne

Les articles publiés sur ce blog ont été rédigés par Primonial et ont un objectif exclusivement informatif. Ils n'ont pas vocation à être exhaustifs et gardent un caractère général. Par ailleurs, les appréciations formulées reflètent l’opinion de leurs auteurs à la date de publication et sont susceptibles d’évoluer ultérieurement.

Ni les articles, ni les informations contenues dans ces derniers ne peuvent être considérés comme un conseil en investissement, une proposition d'investissement, une offre ou une sollicitation d'achat, de souscription ou de vente d'un instrument financier ou de tout autre produit et support d'investissement.

Les informations d’ordre juridique et fiscal contenues dans ce document sont à jour au moment de sa parution et sont susceptibles d’être modifiées ultérieurement. Les simulations présentées ont été réalisées en fonction d’hypothèses financières et la réglementation en vigueur à ce jour, ces éléments sont susceptibles d’évoluer. Les informations contenues dans ce document ont été prises à des sources considérées comme fiables et à jour au moment de sa parution, cependant leur exactitude ne peut être garantie.

Contactez-nous !

Egalement par téléphone au 0 800 881 888 du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30 (appel gratuit depuis un poste fixe).

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement par Primonial. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez de droits relatifs aux données vous concernant (droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité, d'opposition et droit de ne pas faire l'objet d'un traitement automatisé). Vous pouvez également retirer votre consentement à tout moment. Pour exercer ces droits et pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8 rue du Général Foy - 75008 Paris. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Newsletter

Recevez l’actualité patrimoniale et financière décryptée par les experts du groupe Primonial

Suivez-nous