Contactez-nous

Tout savoir sur l'assurance vie : notre guide gratuit !

Demandez le guide

Par Primonial - Publié le 19.01.2024

Assurance vie : Quelle allocation en fonction de votre profil de risque ?

Prudent, équilibré, dynamique et offensif… Ces quatre adjectifs définissent votre profil d’investisseur et votre degré d’acceptation du risque. Ces dernières ont été établies en fonction de la situation de marché actuelle et les convictions de nos experts.

Si vous souhaitez ouvrir une assurance vie, vous avez sûrement entendu parler d’allocation d’actifs et de profil de risque. Mais que recouvrent exactement ces termes ? Comment votre profil de risque va-t-il influencer votre allocation ? Et quelle allocation choisir en fonction de votre profil risque ?

C'est quoi, le profil de risque ?

De manière générale, votre profil de risque va dépendre de votre âge, de votre situation financière, de vos connaissances et expériences des produits financiers et de votre réaction face à une perte d’argent. Pour déterminer votre profil de risque, il vous faudra donc répondre à ces questions :

  • Quel est mon horizon de placement ?
  • Quel risque suis-je prêt à prendre ?
  • Quelles sont mes connaissances financières ?

En fonction de votre profil, votre allocation sera différente. Passage en revue des allocations proposées par les experts de Primonial Portfolio Solutions. Pour rappel, ces dernières ont été établies en fonction de la situation de marché actuelle et les convictions de nos experts. Ils sont donnés à titre indicatifs et ne constituent pas un conseil d’investissement.

À savoir : les fonds sont exposés à un risque de perte en capital lié à la prise de certains risques sur les actions, les obligations et les taux. Pour plus d'information sur les risques, se référer à la documentation commerciale et réglementaire en vigueur des fonds concernés.

Quelle allocation choisir pour son assurance vie ?

Nous l’avons vu, la diversification est un élément clé dans l’allocation d’actifs de son contrat d’assurance vie et les possibilités sont très nombreuses et adaptables aux enjeux de l’investisseur. Comment choisir son allocation ?


La première étape est de définir le profil d’investisseur. On distingue en général 4 grandes familles : les prudents, les équilibrés, les dynamiques et les offensifs. À chacun de ces profils correspond un niveau de risque. Dans une allocation, la sélection de fonds doit se faire notamment par l’étude de son profil rendement/risque, et non par la simple analyse des performances passées.


Pour simplifier la comparaison des fonds, il existe une échelle de risque sur 7 niveaux. Le niveau 1 correspondant au risque et au potentiel de rendement les plus faibles, le niveau 7 aux plus élevés.

Quelle sera la durée de placement ?

La durée de placement d’un épargnant est fonction de ses besoins et objectifs patrimoniaux comme préparer sa retraite ou encore investir dans un projet immobilier. Cette durée, plus ou moins longue, va permettre de créer une allocation, en utilisant les différents supports, l’objectif de l’allocation étant d’avoir un niveau de risque correspondant au profil de l’investisseur.


Par exemple, pour un profil équilibré, on peut avoir une allocation avec des fonds exclusivement équilibrés ou une allocation mixant du fonds en euros, risque 1, avec des fonds en actions, risque 6. Ainsi, il est possible de pouvoir prendre une part de risque pour doper sa performance, même dans un profil équilibré. L’important est de conserver une allocation en cohérence avec le risque que l’on est prêt à prendre.


Enfin, il est important de connaître et de comprendre dans quel support on est investi. Ce critère de connaissance et d’expérience pourra également être pris en compte afin de s’assurer que vous soyez en capacité de comprendre les caractéristiques et risques de l’unité de compte choisie.

L'évolution de l'allocation de son assurance vie dans le temps

En conclusion, chaque investisseur recherche une performance pour son placement mais son allocation doit respecter la tolérance au risque qui lui est propre. L’univers d’investissement désormais disponible dans les contrats d’assurance vie lui permet de fabriquer son portefeuille par le biais d’une diversification, laquelle pourra évoluer dans le temps. En effet, que ce soit du fait des évolutions personnelles ou des performances constatées sur les marchés, l’investisseur aura la possibilité de faire évoluer son allocation à tout moment, grâce aux arbitrages.


À savoir : devant cette complexité tant dans la construction de son allocation que son suivi dans le temps, source de création de valeur dans le temps, l’investisseur peut se faire accompagner dans sa gestion.

Unités de compte et fonds en euros : à chaque profil, son niveau de risque

  • Le profil prudent a un niveau de risque compris entre 1 et 3.
  • Le profil équilibré a un niveau de risque compris entre 4 et 5.
  • Enfin, les profils dynamiques et offensifs ont un niveau de risque compris entre 5 et 7.

Les différents profils de risque

Le profil prudent


  • Objectif: recherche de diversification de l’épargne tout en privilégiant la sécurité.
  • Durée de placement recommandée : 3 ans.
  • Niveau de risque : 1-3

Le profil « prudent » limite au maximum le risque dans les placements pour une grande sécurité. La partie investie sur le fonds euro est importante puisqu’elle offre un rendement garanti (totalement ou partiellement). C’est donc le profil le moins risqué pour réaliser ses projets en toute sécurité.

Allocation par classe d'actifs : profil prudent

Commentaire: Primonial Portfolio Solution propose une allocation à hauteur de 60 % dans des fonds en euros apportant une garantie du capital et à hauteur de 40 % dans des unités de compte au profil de risque limité (risque SRRI3 et 4) et non garanties en capital. La partie en unités de compte1 est utilisée dans une optique de diversification et de recherche de rendement avec une prise de risque faible.



Le profil équilibré


  • Objectif: ce profil cherche à bénéficier des opportunités du marché en contrepartie d’une certaine prise de risque.
  • Durée de placement recommandée : 5 ans.
  • Niveau de risque : 4-5

L’investisseur est prêt à voir évoluer à la hausse ou à la baisse son investissement de départ en contrepartie d’une meilleure performance à moyen terme (au moins cinq ans).

Allocation par classe d'actifs : profil équilibré

Commentaire: 50 % de votre argent sera placé sur des fonds euro et 50 % en unités de compte1 au profil de risque maitrisé (risque SRRI 4 et 5 majoritairement) et non garanties en capital. La diversification se fait aussi bien sur les classes d’actifs que sur les zones géographiques.


Le profil dynamique


  • Objectif: Valorisation de l’épargne sur le long terme, en contrepartie d’une prise de risque importante.
  • Durée de placement recommandée : 7 ans.
  • Niveau de risque : 5-6

L’investisseur veut réaliser des performances importantes et n’hésite pas à prendre plus de risque. Ses placements peuvent connaître d’importantes fluctuations, c’est-à-dire plus de volatilité. De manière générale, ces investisseurs sont plus jeunes, avec un horizon de placements plus important, et/ou fins connaisseurs des marchés financiers.

Allocation par classe d'actifs : profil dynamique

Commentaire: dans ce profil, 30 % de l’argent est alloué dans des fonds euro et 70 % en unités de compte1 au profil de risque élevé (risque SRRI 5 et 6) et non garanties en capital. Cette répartition est essentiellement tournée vers les fonds actions, moteur de performance sur longue durée mais avec en contrepartie un risque de perte en capital.



Le profil offensif


  • Objectif: Maximiser la valorisation de l’épargne sur le long terme, quel que soit le risque associé.
  • Durée de placement recommandée : 7 ans.
  • Niveau de risque : 5-6

Pour les épargnants qui sont prêts à prendre plus de risque et qui disposent d’un horizon de placement plus long, il existe le profil offensif. Dans ce cas, 90 % du portefeuille est investi sur des unités de compte1.

Allocation par classe d'actifs : profil offensif

Commentaire : les fonds en euros ne représentent que 10 % du portefeuille. Ils sont complétés par 10 % dans des fonds immobiliers. Les 80 % restant sont investis dans des unités de compte1 au profil de risque élevé (risque SRRI 5 et 6) et non garanties en capital. Cette répartition est essentiellement tournée vers des fonds actions, moteur de performance sur longue durée mais avec, en contrepartie, un risque de perte en capital important.

1 Les unités de compte présentent un risque de perte en capital.

Pour en savoir plus

Les articles publiés sur ce blog ont été rédigés par Primonial et ont un objectif exclusivement informatif. Ils n'ont pas vocation à être exhaustifs et gardent un caractère général. Par ailleurs, les appréciations formulées reflètent l’opinion de leurs auteurs à la date de publication et sont susceptibles d’évoluer ultérieurement.

Ni les articles, ni les informations contenues dans ces derniers ne peuvent être considérés comme un conseil en investissement, une proposition d'investissement, une offre ou une sollicitation d'achat, de souscription ou de vente d'un instrument financier ou de tout autre produit et support d'investissement.

Les informations d’ordre juridique et fiscal contenues dans ce document sont à jour au moment de sa parution et sont susceptibles d’être modifiées ultérieurement. Les simulations présentées ont été réalisées en fonction d’hypothèses financières et la réglementation en vigueur à ce jour, ces éléments sont susceptibles d’évoluer. Les informations contenues dans ce document ont été prises à des sources considérées comme fiables et à jour au moment de sa parution, cependant leur exactitude ne peut être garantie.

Contactez-nous !

Egalement par téléphone au 0 800 881 888 du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30 (appel gratuit depuis un poste fixe).

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement par Primonial. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez de droits relatifs aux données vous concernant (droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité, d'opposition et droit de ne pas faire l'objet d'un traitement automatisé). Vous pouvez également retirer votre consentement à tout moment. Pour exercer ces droits et pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8 rue du Général Foy - 75008 Paris. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Newsletter

Recevez l’actualité patrimoniale et financière décryptée par les experts du groupe Primonial

Suivez-nous