Appelez nos conseillers

Renseignement, information, prise de rendez-vous : nos conseillers sont à votre écoute.

0 800 881 888

Appel gratuit depuis un poste fixe, du lundi au vendredi de 9h à 21h, et le samedi de 9h à 17h.

Être rappelé

Nos conseillers sont à votre disposition. N'hésitez pas à expliciter votre demande pour que nous puissions vous apporter la meilleure réponse possible.

Vos projets de vie et d'investissement sont importants : nous vous apporterons les réponses et conseils les plus adaptés.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement par Primonial. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez de droits relatifs aux données vous concernant (droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité, d'opposition et droit de ne pas faire l'objet d'un traitement automatisé). Vous pouvez également retirer votre consentement à tout moment. Pour exercer ces droits et pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8 rue du Général Foy - 75008 Paris. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Rendez-vous, information, renseignement : laissez-nous un message !

Nos conseillers sont à votre disposition. N'hésitez pas à expliciter votre demande pour que nous puissions la traiter au mieux.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement par Primonial. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez de droits relatifs aux données vous concernant (droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité, d'opposition et droit de ne pas faire l'objet d'un traitement automatisé). Vous pouvez également retirer votre consentement à tout moment. Pour exercer ces droits et pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8 rue du Général Foy - 75008 Paris. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Par Sport Stratégies - Publié le 26.04.2021

Sébastien Rogues "Le pro sailing tour ? Une excellente nouvelle pour la classe ocean fifty !"

Les skipers engagés sur le Pro Sailing Tour Ocean Fifty 2021 font partie des navigateurs les plus expérimentés et les plus reconnus dans l'univers de la course au large. Passionnés par le pilotage de ces trimarans, ils sont aussi à l'aise au milieu de l'Atlantique par 40 noeuds en solitaire qu'en régate côtière à la tête d'un équipage de marins confirmés. Pour cette première édition, ce sont 6 équipages qui ont confirmé leur participation à l'événement. Sébastien Rogues, engagé dans cette édition avec Primonial Sailing Team été l'un des instigateurs de ce nouveau schéma de course. Nous l'avons rencontré à La Boule.

Sébastien Rogues est un skipper professionnel armateur du trimaran Primonial et directeur de l'équipe Primonial Sailing Team, qu'a créée en 2019. En plus de 10 ans de carrière, Sébastien Rogues a couru en monocoques (Mini 6 .50 Class 40) et multicoques volants Flying il est le plus jeune vainqueur de la Trasat Jacsques Vabre (2013) .

Le groupe Primonial s'engage pour 2 années supplémentaires aux cotés du skipper

Après 2 saisons convaincantes et pleines de promesses le groupe Primonial, acteur majeur européen de l'épargne et de la gestion d'actifs, aux côtés du groupe Henner, Witam MFO, Meritis, la ville de La Baule-Escoublac, Ateliers David, ASERTI Group et La French s'il vous plaît, ont décidé de renouveler leur confiance à Sébastien Rogues et son équipe. Le skipper et entrepreneur baulois prendra donc le départ du Pro Sailing Tour 2021 dans les meilleures conditions. L'esprit léger. Prêt à en découdre avec ses adversaires. Car, faut-il encore le répéter ? La recherche de partenaires est un exercice chronophage dans la voile et génératrice de stress.

" C'est de plus en plus compliqué de trouver des skippers qui se contentent d'être pilotes dans les équipes, souligne Sébastien Rogues. Je pense même que cela n'existe plus. Aujourd'hui, ce sont eux qui gèrent 100% du projet. Ils doivent s'investir personnellement et démarcher les entreprises comme pourrait le faire un commercial. La raison est simple. La voile est avant tout une aventure humaine. Les partenaires signent sur la tête d'un bonhomme. Sur «une » personnalité qui va incarner, intuitu personae, la communication de la société. À l'instar de Primonial quand le Groupe décide de miser sur moi. Les entreprises qui investissent vont dès lors vouloir rencontrer cette personne, la connaître, savoir qui elle est. Autant d'arguments qui expliquent pourquoi Sébastien Rogues juge obsolète le système des agents. " Une agence qui démarche à la place des skippers pour trouver des partenaires, ça ne fonctionne pas ... Le rapport est bien trop personnel. Ce qui nous aide, en revanche, ce sont les personnes qui s'investissent à nos côtés, nous aident au quotidien en faisant jouer leur réseau par exemple."

Satisfaire les partenaires

Satisfaire les partenaires. Plus qu'une obligation c'est un devoir . « Quand les partenaires t'accompagnent, tu dois t'en occuper, rappelle Sébastien Rogues. Et pas seulement faire acte de présence. faut être proactif » La crise sanitaire a-t-elle compliqué la tâche ? « C' est évident I Nous avons dû nous adapter. Imaginer de nouvelles stratégies pour valoriser les sponsors. Certains projets ont néanmoins pu fonctionner. Comme avec Meritis, par exemple. Nous travaillons ensemble sur des développements architecturaux digitaux. Le projet mélange Big Data , et Machine Learning, et a pour objectif d'exploiter en temps réel toutes les données de navigation afin d'optimiser les performances du bateau. Il devra être pleinement opérationnel pour la Route du Rhum 2022.

"Je dis souvent que "le client est roi". Et quand tu as la chance d'avoir un partenaire comme Primonial, tu tâches d'appliquer cet adage à la lettre. Dès le début de la crise, l'entreprise m'a rassuré sur la poursuite du partenariat. Elle m'a choyé. Confirmé qu' il n'y aurait pas de renégociation de contrat. Imaginez le soulagement I »

Dès lors, Sébastien Rogues peut se concentrer sur les échéances sportives à venir « C'est un luxe. Car un skipper n'est pas sportif de haut niveau toute l'année. On imagine souvent les marins passer la majeure partie de leur vie sur l'eau. Or c'est faux. Je dois naviguer 100 jours par an environ. Prendre 3 semaines de vacances. Le reste du temps, je le consacre à la gestion de projet. Une activité qui me passionne mais prend beaucoup de temps !"

Le Pro Sailing Tour est exceptionnel

Le Pro Sailing Tour ? Une excellente nouvelle pour la classe Ocean Fifty. Et parvenir à sortir un Championnat from scratch en pleine période Covid, c'est exceptionnel ». Ce projet, Sébastien Rogues le connaît bien. J'en suis l'un des instigateurs. Avec Charles de Raincourt nous avons imaginé très tôt ce nouveau format de circuit. Je l'ai porté auprès de la classe, qui l'a immédiatement adopté. Le projet a mûri pendant longtemps. Et ce concept d'épisodes et de série doc imaginé par Upswing Prod est formidable. Pour moi, le Pro Tour constitue l'un des nouveaux Business Model du sport. Nous sommes des précurseurs. Dans la voile et dans le sport."

" Il y a encore beaucoup d'inconnues, mais nous sommes convaincus que ce championnat va révolutionner le monde de la voile. Marquer l'univers du marketing sportif. Et surtout, qu'il va plaire. Je sais que ça va être super cool ! " ajoute : "Par ailleurs, arriver à mêler de l'inshore et de l'offshore dans un même événement, je trouve ça génial !"

La classe avait besoin d'un changement ? «C' est évident. J'ai décidé de me lancer en "Ocean Fifty" avec cette ambition. Et si je me suis investi personnellement dans ce projet, c' est parce qu'il y avait urgence à agir. Le changement était obligatoire pour nos partenaires. Pour nos sportifs. Il fallait que la classe se réinvente. Ça m'ennuie de le dire mais la classe Multi50 n'était pas valorisée à sa juste valeur. Ces bateaux ce sont des Formules 1 des mers. Ils méritent un bel écrin. Un beau championnat. Et la classe doit parvenir à vivre d'elle-même, sans forcément capitaliser sur les gros événements comme la Route du Rhum ou Ia Jacques Vabres. Même si nous comptons bien être présents sur ces grands rendez-vous et performer. »

Dernier point , jugé "capital" par Sébastien Rogues. "Tous les skippers sont attachés à une réglementation budgétaire maîtrisée. Il ne faut surtout pas que les budgets explosent. L'écosystème de la classe doit rester stable. C'est très important notamment vis-à-vis de nos partenaires. Nous allons veiller à garder des budgets de fonctionnement accessibles pour les PME et les ETI. Si on ne fait pas attention à ça .. on court à notre perte !"

Sport Stratégies - 26/04/2021