Appelez nos conseillers

Renseignement, information, prise de rendez-vous : nos conseillers sont à votre écoute.

0 800 881 888

Appel gratuit depuis un poste fixe, du lundi au vendredi de 9h à 12h30, de 14h à 18h.

Être rappelé

Nos conseillers sont à votre disposition. N'hésitez pas à expliciter votre demande pour que nous puissions vous apporter la meilleure réponse possible.

Vos projets de vie et d'investissement sont importants : nous vous apporterons les réponses et conseils les plus adaptés.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et d'opposition relatif aux données le concernant. Pour exercer ces droits ou contacter le responsable des données personnelles pour toute information complémentaire, vous pouvez nous écrire par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8, rue du Général Foy, 75008 Paris. Pour plus d'informations vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Rendez-vous, information, renseignement : laissez-nous un message !

Nos conseillers sont à votre disposition. N'hésitez pas à expliciter votre demande pour que nous puissions la traiter au mieux.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et d'opposition relatif aux données le concernant. Pour exercer ces droits ou contacter le responsable des données personnelles pour toute information complémentaire, vous pouvez nous écrire par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8, rue du Général Foy, 75008 Paris. Pour plus d'informations vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Pourquoi il ne faut pas toujours être propriétaire de sa résidence principale !

Contrairement aux idées reçues l'achat d'une résidence principale n'est pas automatique, il faut faire preuve d'agilité à 25 ans ne pas se précipiter et peut être à 70 ans prendre la décision de revendre.

CQFD - Histoire vraie

Contrairement aux idées reçues l'achat d'une résidence principale n'est pas automatique.

Tout le monde rêve d'être propriétaire de sa résidence principale, de son logement. Mais n'est-ce pas en train de changer ?

C'est vrai que l'on a on longtemps dit que l'acquisition de sa résidence principale, c'était la première brique dans la construction de son patrimoine. Par comparaison ou opposition à la location, avec ce sentiment parfois de jeter de l'argent par les fenêtres chaque mois. La réalité est un peu différente et c'est vraiment une affirmation qu'il faut nuancer aujourd'hui car dans certains cas ce ne sera pas judicieux effectivement.

Principal frein à l'achat : les frais. La liste des frais qui s'accumulent.

Tout à fait, devenir propriétaire ça commence par coûter. Il y a ce qu'on appelle les frais de notaire (7 à 8% dans l'ancien), la taxe foncière, les charges de copropriété. Souvent lorsqu'on achète on a recours à l'emprunt avec des frais de dossier, des frais de garantie. Bref on considère qu'il faut à peu près 6 7 ans minimum pour amortir ces frais là, ça veut dire qu'une revente avant peut potentiellement vous faire perdre de l'argent.

Est-ce qu'il y a des moments de sa vie où il est plus ou moins judicieux d'être propriétaire ?

Effectivement, si l'on schématise, quelqu'un de 25 ans, qui démarre dans la vie active, avec la mobilité professionnelle qui va avec. On peut se dire que probablement il ne passera pas dix ans dans le studio ou 2 pièces. Donc dans ce cas là, ce n'est peut être pas opportun d'acheter.

Alors que l'à partir de 30-35 ans et jusqu'à 65 ans, il peut être intéressant d'y réfléchir car statistiquement c'est la période de la vie pendant laquelle vous allez avoir la plus grande stabilité et visibilité à la fois sur la vie professionnelle et sur la vie personnelle.

Et à partir 65 ans c'est pareil ? On se pose la question ?

Bien sur, sauf qu'à 65 ans on doit se poser la question de la revente. Tout d'abord, c'est un moment où les revenus vont baisser. Donc l'entretien de la maison peut impacter plus lourdement le budget (Les experts estiment à 1% les frais d'entretien d'une maison). Autre raison, qui fait qu'il vaut mieux valoir rendre plus liquide ce patrimoine, c'est que l'on arrive à un âge où les dépenses pour les frais médicaux vont être en augmentation. Troisième raison à laquelle on ne pense pas forcément, c'est pour préparer la transmission. Lors d'une indivision sur la maison de famille, tout le monde va devoir s'entendre car c'est souvent source de conflit. Lorsqu'on a 70 ou 75 ans, revendre un actif et partir en location pour un bien plus petit mais bien plus adapté à votre besoin du moment, ça a du sens et du capital puisque le bien aura été vendu.

Emmanuel Faverjon

Directeur régional Primonial Gestion Privée

Pour votre patrimoine, consultez nos dossiers et nos offres