Appelez nos conseillers

Renseignement, information, prise de rendez-vous : nos conseillers sont à votre écoute.

0 800 881 888

Appel gratuit depuis un poste fixe, du lundi au vendredi de 9h à 21h, et le samedi de 9h à 17h.

Être rappelé

Nos conseillers sont à votre disposition. N'hésitez pas à expliciter votre demande pour que nous puissions vous apporter la meilleure réponse possible.

Vos projets de vie et d'investissement sont importants : nous vous apporterons les réponses et conseils les plus adaptés.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et d'opposition relatif aux données le concernant. Pour exercer ces droits ou contacter le responsable des données personnelles pour toute information complémentaire, vous pouvez nous écrire par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8, rue du Général Foy, 75008 Paris. Pour plus d'informations vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Rendez-vous, information, renseignement : laissez-nous un message !

Nos conseillers sont à votre disposition. N'hésitez pas à expliciter votre demande pour que nous puissions la traiter au mieux.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et d'opposition relatif aux données le concernant. Pour exercer ces droits ou contacter le responsable des données personnelles pour toute information complémentaire, vous pouvez nous écrire par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8, rue du Général Foy, 75008 Paris. Pour plus d'informations vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Par Nadine Trémollières - Publié le 04.02.2020

Le Point marché - Nadine Trémollières février 2020

« L’année démarre avec un marché relativement volatile. Janvier est le premier mois avec dans l'ensemble des indices relativement négatifs. »

Nous n’avions pas connu ça depuis le mois d'août 2019, pas pour les mêmes raisons mais effectivement un mois plutôt difficile surtout sur les marchés émergeants et sur l'Europe. En revanche les marchés américains s'en sortent plutôt bien.

Un Corona virus qui fait dérailler les marchés

Jusqu’au 17 janvier les marchés sont en forte hausse puisque sur les marchés émergeants on est à plus de 3%. La Chine fait plus 4,5%, les marchés américains surtout la partie de Nasdaq fait plus de 4,5 également. Nous sommes dans la continuité de ce qui s'est passé en fin d’année 2019. Grâce à l’accord sino-américain qui a été signé, les signaux sont très positifs. Et puis aux alentours du 17,18 janvier on note l'apparition de ce fameux coronavirus en Chine qui commence à faire dérailler les marchés, surtout les marchés chinois et les marchés émergents. Et progressivement les autres marchés européens et ensuite américains.

Le marché américain devant les autres

C’est récurrent depuis quelques années, le marché américain a une résilience très importante. Il a ce qu'on appelle le bêta c’est à dire la sensibilité à la baisse, la moins importante des autres marchés. Grâce à cela, il a relativement bien résisté. A la fin du mois de janvier le SNP est flat, autour de 0%. Mais, le marché des technologies le marché Nasdaq, est toujours en hausse de 2%. Côté actions, les Etats-Unis restent leader et les marchés émergents souffrent.

Forte baisse des taux d'intérêt à long terme

Bien sûr parce que le 10 ans américain est actuellement le « safe even », ce qu'on appelle l'actif refuge que les investisseurs utilisent lorsqu’ils ont de l'incertitude sur les marchés actions. On a donc un marché américain qui a vu ses taux baisser de 1,90% en fin d'année à 1,50%.

La remontée des spreads sur le « high yield »

Nous sommes dans un environnement très averse au risque donc les spreads de crédit se sont légèrement tendus. On le voit plus sur la partie « high yield » que sur la partie « investment grade » mais cela concourt à cette notion de « risque off » qui sévit dans le marché depuis quelques jours.

Pas de mesures exceptionnelle pour le profil équilibré

L'avantage du portefeuille équilibré, est qu'actuellement il est à investir environ à 65% sur des actifs non réellement liés à ce qu’il se passe, c’est à dire 50% sur le fonds en euros et 15% sur la partie immobilière. On a 15% de fonds diversifiés qui se tiennent plutôt bien et la poche 20% de fonds actions, qui en fait est relativement étonnante car on a deux fonds en baisse mais on a deux fonds qui sont en hausse.

La performance du mois est à moins 0,0%

On a six fonds qui sont en hausse et deux fonds qui sont en baisse. La seule problématique c'est que les deux fonds qui sont en baisse sont le fonds JP Morgan Emerging Market Small caps qui abandonnent environ 3%. Et puis on a un fonds dans notre environnement qui est un peu plus cyclique sur des actions européennes cycliques qui lui abandonne 4%.

Nous avons un multi bon depuis environ presque presque deux ans dans notre portefeuille. C’est un fonds avec une volatilité certaine mais qui apporte la décorrélation aux actifs traditionnels et qui apportent de la valeur, même ce mois-ci, même s'il a fortement baissé sur les 2 derniers jours. On a quand même un fonds qui est toujours positif.
La force de Primonial est

de pouvoir discuter avec tous les acteurs de marché et notamment h2o, ce qui rassure nos partenaires. Nous avons essayé de bien comprendre quels étaient les points qui posaient problème aux marchés ou qui pouvaient poser problème à certains investisseurs en Angleterre. Qui en réalité ne posait pas de problème particulier parce que nous considérons que tous ces types de gestion ont des fonds ou des investissements qui ne sont pas toujours très liquides et qu'on peut imaginer que si on veut faire de la performance il faut mettre des actifs qui ont un certain nombre de risques. Donc après discussions, les sociétés de gestion nous ont rassuré sur l'ampleur des positions, sur leur stratégie, ils ont accepté un certain nombre de choses là-dessus et donc à partir de ce moment-là on a continué à garder ces positions et on a été relativement bien rémunéré à la fin de l'année puisque je vous rappelle que le fonds a progressé depuis 30 ans.

Le point marché - février 2020

Primonial vous aide

Votre avis nous intéresse

Un commentaire, une idée ou une question ? Partagez les avec nous !

Votre commentaire

Format .png, .jpg, .pdf

Si vous souhaitez être recontacté(e) suite à votre message, laissez nous votre adresse mail (optionnel).

* Champs obligatoire

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.