Contactez-nous

Par Nadine Trémollières - Publié le 27.12.2022

Qu'est-ce-que l'investissement progressif ?

En matière d’investissement, la diversification constitue la règle d’or N°1 car elle permet de s’exposer à différentes classes d’actifs et ainsi limiter les risques d’un portefeuille financier.

Néanmoins, face à des marchés de plus en plus volatils se pose la question du moment opportun pour investir, la fameuse problématique du « market timing ». Qu’y-a-t-il derrière cette expression ? Cette expression anglaise désigne le moment le plus opportun pour investir sur les marchés ou au contraire en sortir en fonction des prévisions réalisées.

Tout investisseur a la hantise d’investir au plus haut ou de vendre au plus bas. Or il est extrêmement compliqué, même pour les professionnels, d’anticiper l’évolution des marchés financiers tant il y a de facteurs qui peuvent influer (économique, monétaire, géopolitique, voire sanitaire). Si l’on prend l’exemple de l’année 2020, aucun analyste n’avait anticipé que les marchés subiraient de telles variations en conséquence de la crise du Covid.

Face à cette incertitude que faire ?

L’investissement progressif permet de pallier ce manque de visibilité. Cela consiste à investir à intervalles réguliers sur les marchés en fractionnant ses investissements sur plusieurs périodes et ainsi équilibrer les phases de hausse et de baisse pour aboutir à un prix d’achat « lissé ».

Avez-vous un exemple à nous donner ?

Prenons l’exemple d’un investisseur qui souhaite placer 3000 €, à raison de 1000 € par mois durant 3 mois sur un support dont la valeur change mensuellement. Si la valeur d’acquisition de la part vaut 100 €, l’investisseur pourra acquérir 10 parts. En cas de hausse de marché, si la part monte à 115 € l’investisseur ne pourra acquérir que 8,70 parts et inversement si la valeur baisse à 80 € il pourra acquérir 12,5 parts.

Au travers de cette illustration, on comprend aisément que le fait d’investir de manière progressive permet de lisser les variations boursières et de réduire le coût moyen d’acquisition sur le long terme. Dans notre exemple, l’investisseur a ainsi pu acheter 31,2 parts à un prix d’achat moyen de 96,17 €, alors que s’il avait investi en une seule fois il aurait acquis 30 parts à 100 €.

L’investissement progressif a-t-il d’autres atouts ?

Hormis d’obtenir différents points d’entrée sur le marché et ainsi de lisser le prix d’achat, l’investissement progressif permet aux épargnants d’éviter de céder à leurs biais psychologiques et de supprimer toute décision subjective. Quel investisseur n’a pas été tenté de vouloir dévier de sa stratégie initiale pour gagner plus et s’est finalement retrouvé pénalisé ? Investir en Bourse ne signifie pas spéculer.

Du point de vue de la constitution du patrimoine, l’investissement progressif permet d’investir sur les marchés financiers avec un effort d’épargne réduit. Si vous investissez par exemple 100 € par mois, vous aurez ainsi épargné 1200 € à la fin de l’année.

Concrètement comment mettre cela en place ?

Si on prend l’assurance vie qui est le placement préféré des Français, deux options permettent d’entrer progressivement sur les marchés. 1. L’investissement progressif et 2. les versements libres programmés, également connus sous l’acronyme « VLP ».

Ces deux options peuvent être mises en place à tout moment dans le cadre d’un contrat d’assurance vie, soit lors de la souscription, soit en cours de vie du contrat.

La première option, à savoir l’investissement progressif consiste à réaliser un arbitrage, c’est-à-dire transférer des sommes d’un support d’investissement à un autre. À la mise en place de cette option, l’investisseur définit le support de départ d’où les sommes seront prélevées, le support d’arrivée qui réceptionnera ces sommes, la fréquence des investissements ainsi que le montant total à arbitrer. Une fois l’option paramétrée, la somme définie est progressivement et automatiquement transférée du support de départ vers le ou les support(s) d’arrivée. L’option prend fin quand la totalité de la somme à investir a été transférée sur le/les support(s) d’arrivée.

>>

Et quelle est la deuxième possibilité ?

La deuxième option est de mettre en place des versements libres programmés. Cette méthode permet à l’investisseur de verser régulièrement le même montant sur le ou les support(s) de son choix logé(s) au sein de son contrat d’assurance vie. En plus d’espérer pouvoir lisser le prix d’acquisition des supports, cette solution apporte une bonne discipline d’épargne car effectuée régulièrement et automatiquement. Les sommes sont prélevées sur le compte courant de l’investisseur qui détermine, au moment sa mise en place, le montant et la fréquence du versement.

Vous avez évoqué les différentes possibilités dans le cadre de l’assurance vie. Y-a-t-il d’autres enveloppes qui permettent d’investir progressivement ?


Oui, il est tout à fait possible d’effectuer des versements programmés sur un compte-titres ou un PEA grâce aux différentes options disponibles sur ces supports. L’offre en la matière varie selon les établissements financiers tout comme les frais associés à ces options.

De façon générale, l’investissement progressif constitue une solution intéressante pour piloter son épargne et d’autant qu’il peut être déployé au sein de différentes enveloppes (assurance vie, compte-titres, PEA). Quant aux modalités de déploiement, je recommanderai aux épargnants de se rapprocher de leur conseiller en gestion de patrimoine ou de leur banquier afin de déterminer quelle est l’enveloppe la plus adaptée à leurs besoins pour investir sur les marchés financiers.

Nadine Trémollières

Directeur de Primonial Portfolio Solutions

Diplômée de l’ESG, Nadine Trémollières a débuté sa carrière comme Trader à la Caisse des Dépôts et Consignations pendant plus de 10 ans à Paris et à New York. Elle a ensuite intégré les équipes d’AXA IM, en qualité de Gestionnaire puis Responsable des marchés de taux émergents avant de rejoindre Pictet AM à Genève en tant que Responsable de la gestion obligataire des produits « Total Return ».

Depuis 2008, elle était Gestionnaire senior multi-asset chez HSBC Global AM à Paris. Nadine Trémollières a rejoint le groupe Primonial en 2014 pour prendre la direction de Stamina AM, société de gestion au sein de la multi-boutique de Primonial (intégrée à La Financière de l’Echiquier fin février 2018). Au printemps 2018, elle prend la direction du Pôle Primonial Portfolio Solutions nouvellement créé.

Aller plus loin avec Primonial

Les articles publiés sur ce blog ont été rédigés par Primonial et ont un objectif exclusivement informatif. Ils n'ont pas vocation à être exhaustifs et gardent un caractère général. Par ailleurs, les appréciations formulées reflètent l’opinion de leurs auteurs à la date de publication et sont susceptibles d’évoluer ultérieurement.

Ni les articles, ni les informations contenues dans ces derniers ne peuvent être considérés comme un conseil en investissement, une proposition d'investissement, une offre ou une sollicitation d'achat, de souscription ou de vente d'un instrument financier ou de tout autre produit et support d'investissement.

Les informations d’ordre juridique et fiscal contenues dans ce document sont à jour au moment de sa parution et sont susceptibles d’être modifiées ultérieurement. Les simulations présentées ont été réalisées en fonction d’hypothèses financières et la réglementation en vigueur à ce jour, ces éléments sont susceptibles d’évoluer. Les informations contenues dans ce document ont été prises à des sources considérées comme fiables et à jour au moment de sa parution, cependant leur exactitude ne peut être garantie.

Contactez-nous !

Egalement par téléphone au 0 800 881 888 du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30 (appel gratuit depuis un poste fixe).

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement par Primonial. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez de droits relatifs aux données vous concernant (droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité, d'opposition et droit de ne pas faire l'objet d'un traitement automatisé). Vous pouvez également retirer votre consentement à tout moment. Pour exercer ces droits et pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8 rue du Général Foy - 75008 Paris. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Newsletter

Recevez l’actualité patrimoniale et financière décryptée par les experts du groupe Primonial

Suivez-nous