Rendez-vous, information, renseignement : laissez-nous un message !

Vous pouvez aussi nous joindre par téléphone au 0 800 888 881 du lundi au vendredi de 8h30 à 19h (appel gratuit depuis un poste fixe).

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.

*Champs obligatoires

Les informations personnelles recueillies feront l'objet d'un traitement par Primonial. Conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez de droits relatifs aux données vous concernant (droit d'accès, de rectification, d’effacement, de portabilité, d'opposition et droit de ne pas faire l'objet d'un traitement automatisé). Vous pouvez également retirer votre consentement à tout moment. Pour exercer ces droits et pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter par email à DDP@primonial.fr ou par courrier à l'adresse Primonial - DDP – 6-8 rue du Général Foy - 75008 Paris. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de données personnelles.

Épargner pour les études de mes enfants

De nombreux parents souhaitent mettre de l’argent de côté pour leurs enfants et ce dès leur plus jeune âge. Cette épargne constitue ainsi un capital dans la durée, qui peut par exemple permettre de financer leurs études supérieures.

Plusieurs placements sont envisageables

1- Le livret A


Le premier réflexe consiste souvent à ouvrir un placement sans risque, pas fiscalisé et liquide au nom de son enfant mineur, comme le livret A. Vous pouvez lui en faire souscrire un dès sa naissance. Sans frais, il n’impose aucune obligation de versements annuels (la plupart des banques exigent un dépôt minimum permanent de 10 ou 15 euros) et offre une rémunération (0,75 % garanti jusqu’au 31 janvier 2020) entièrement exonérée d’impôt. Seul inconvénient, les dépôts sont plafonnés à 22 950 euros et il n’est possible de détenir qu’un seul livret A par personne.

À noter : les fonds placés au nom d’un enfant lui appartiennent. Ses parents peuvent toutefois percevoir les revenus qu’ils produisent jusqu’à sa majorité.

2- Le livret Jeune

Pour vos enfants de 12 à 25 ans, vous pouvez aussi ouvrir un livret Jeune. Il fonctionne comme le Livret A, mais il offre généralement une rémunération supérieure allant de 0,5 à 1,5 point. Là encore, les performances sont nettes d’impôt. Toutefois, les dépôts sont plafonnés à 1 600 euros et il n’est possible de détenir qu’un livret Jeune par personne. En outre, il doit obligatoirement être clôturé le 31 décembre de l’année suivant le 25ème anniversaire de son titulaire.


3- L’épargne logement

Vous pouvez également souscrire un Plan Epargne Logement (PEL) ou un Compte Epargne Logement (CEL) au profit d’un enfant mineur. L’épargne placée sera rémunérée à 1 % dans le premier cas et à 0,5 % dans le second. Les PEL et CEL ouverts à compter du 1er janvier 2018 sont soumis au prélèvement forfaitaire unique (ou flat tax) de 30 % sur les intérêts et n’ouvre plus droit à la prime d’État.


4- L’assurance-vie

L’assurance-vie permet de faire fructifier une épargne dans la durée, sur des supports d’investissement variés plus ou moins risqués et en bénéficiant d’une fiscalité privilégiée. Vous pouvez souscrire une assurance-vie à votre nom, dont vous resterez entièrement maître et qui servira à financer les besoins de votre progéniture le moment venu. Désigné bénéficiaire du contrat, votre enfant recevra le capital épargné si vous décédez prématurément. Vous pouvez aussi souscrire un contrat au nom de votre enfant, que vous gérerez durant sa minorité, afin qu’il dispose librement d’un capital lorsqu’il sera majeur.

Pour trouver la solution la plus adaptée à votre situation, n’hésitez pas à consulter un conseiller en investissements financiers.

En savoir plus pour votre épargne

Votre avis nous intéresse

Un commentaire, une idée ou une question ? Partagez les avec nous !

Votre commentaire

Format .png, .jpg, .pdf

Si vous souhaitez être recontacté(e) suite à votre message, laissez nous votre adresse mail (optionnel).

* Champs obligatoire

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de données personnelles.